Président Tebboune: le CSJ, un point de départ dans la nouvelle dynamique

Publié le : lundi, 20 juin 2022 18:02   Lu : 38 fois
Président Tebboune: le CSJ, un point de départ dans la nouvelle dynamique

ALGER - Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé lundi à Alger, que l'installation du Conseil supérieur de la Jeunesse (CSJ) constituait un "point de départ" pour les jeunes en vue d'adhérer à la "nouvelle dynamique" que connait le pays.

Dans une allocution prononcée lors de la cérémonie d'installation du CJS au Palais des nations, au Club des pins, M. Tebboune a indiqué que cette occasion constituait un "point de départ" pour les jeunes pour adhérer à la "novelle dynamique" que connait le pays.

L'installation de cette instance constitue "la dernière étape du processus que nous avons entamé ensemble pour honorer les engagements pris devant le peuple", a-t-il dit, rappelant que ce processus avait été amorcé "par une révision profonde de la Constitution en novembre 2020, en passant par des élections législatives, puis locales, ayant permis la mise en place d'une Assemblée populaire nationale (APN) et l'élection de nouvelles assemblées populaires communales et de wilaya (APC, APW), avec une nouvelle logique électorale d'une régularité irréprochable, loin de l'argent sale".

Ce processus a permis également de "renouveler et d'installer les autres institutions et instances constitutionnelles, à leur tête la Cour constitutionnelle et l'Observatoire national de la société civile", a-t-il ajouté, soulignant que l'installation de ces institutions "consacre le changement profond à la tête des nouvelles instances constitutionnelles".

Le Président Tebboune a indiqué avoir "suivi, avec satisfaction, l'ardeur des jeunes lors des récentes conférences de wilaya et communales, alors qu'ils exprimaient leur confiance quant à notre volonté d'instaurer une nouvelle vision sous-tendue par des institutions irréprochables".

Ces institutions, a ajouté le Président Tebboune, "doivent se démarquer des pratiques ayant entravé leur fonctionnement par le passé et entamé leur crédibilité, mais aussi de celles ayant semé doute et suspicion auprès des citoyens, du fait des dérapages qui avaient déstabilisé la confiance entre les institutions nationales et terni l'image de l'Etat en général".


Lire aussi: Le Président Tebboune procède à l'installation des membres du Conseil supérieur de la jeunesse


Rappelant la situation qui prévalait, il y a deux ans, et qui avait imposé "une révision radicale des moyens de performance et une rupture avec les pratiques à l'origine de l'aversion des citoyens pour tout ce qui symbolise l'Etat", le président de la République a affirmé qu'"aujourd'hui, alors que nous avançons avec détermination et certitude pour édifier l'Algérie nouvelle forte de ses enfants, nous ne ménagerons aucun effort pour lutter contre ces mentalités et réaliser les aspirations du peuple algérien à une Algérie où la transparence prévaudra et où l'argent sale n'aura point de place, une Algérie où la Loi réprimera tous ceux qui, quelle qu'en soit la position, tentent de toucher aux deniers publics, barrera la route à toute inclination despotique et inculquera la conviction que pour contrer les dérapages et le despotisme, les responsabilités doivent être assumées par des personnes probes et honnêtes".

Ainsi, poursuit le président Tebboune, ce Conseil devrait "contribuer à élaborer et suivre le plan national de jeunesse et les politiques publiques qui y sont liés et placer l'adhésion des jeunes à la vie politique en tête de ses priorités en cette période où nous avons ouvert les portes aux jeunes pour occuper des postes de responsabilité dans les institutions et instances élues".

"Toutes les mesures incitatives sont là pour encourager les jeunes ambitieux qui désirent accéder au monde des affaires et de l'entrepreneuriat, car cela émane de la conviction en leurs hautes capacités et compétences, leurs acquis culturels ainsi que leur réussite dans les nouvelles technologies et leur conscience et patriotisme", a-t-il soutenu.

Soulignant que ce Conseil "est issu en majorité des conférences communales et de wilaya", ce qui a fait que ses membres "soient au fait des problèmes et attentes des jeunes dans les wilayas, notamment dans les zones reculées et éloignées", le président de la République a relevé que la composante diversifiée de ce Conseil fera de celui-ci "un large espace de dialogue et de formulation d'idées et de propositions qui permettent aux jeunes d'occuper des postes et d'assumer des responsabilités dans les secteurs politique, économique et social".

Le Président de la République a insisté sur l'impératif de "traiter toutes les questions inhérentes aux jeunes au niveau du Conseil et prendre les décisions qui s'imposent", relevant que le débat du règlement intérieur de cet organe permettra d'"approfondir le débat sur les mécanismes les plus efficaces, à même de prendre en charge les préoccupations des jeunes et les exigences de leur bien-être, promouvoir les valeurs nationales, le sens du civisme, de solidarité sociale et de citoyenneté".

"Vous n'êtes pas sans savoir que votre apport à la glorification de notre Histoire nationale est d'autant plus important que vous êtes les dignes descendants des Chouhada et Moudjahidine, fidèles aux principes et valeurs hérités de vos aïeux, et grâce auxquels le peuple algérien a su préserver son unité et sa cohésion face aux conspirations et complots ourdis contre la Nation", a affirmé le président Tebboune à l'adresse des membres du CSJ.

"En cette conjoncture qui requiert la conjugaison des efforts de tous les cadres et de tous les courants, pour la consolidation de la cohésion nationale et le renforcement du front interne face aux défis régionaux et enjeux internationaux complexes, nous misons, en toute confiance, sur notre jeunesse à travers laquelle l'Algérie fraye son chemin vers davantage de progrès et de prospérité", a poursuivi le Président Tebboune.

L'Algérie qui s'apprête à célébrer le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, s'enorgueillit de sa jeunesse "ambitieuse" qui contribue à l'édification et au développement du pays, a-t-il soutenu.

Président Tebboune: le CSJ, un point de départ dans la nouvelle dynamique
  Publié le : lundi, 20 juin 2022 18:02     Catégorie : Algérie     Lu : 38 foi (s)   Partagez