ALECSO: les acquis et les défis du secteur de l'Education en Algérie passés en revue

Publié le : dimanche, 22 mai 2022 12:24   Lu : 58 fois
ALECSO: les acquis et les défis du secteur de l'Education en Algérie passés en revue

ALGER- Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a passé en revue, samedi à Tunis, lors de la 26è session de la Conférence générale de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (ALECSO), les activités et les acquis du secteur de l'Education en Algérie, les défis auxquels il fait face et la politique judicieuse des autorités pour sa promotion, a indiqué, dimanche, un communiqué du ministère.

M.Belabed a également rappelé, en sa qualité de président de la Commission nationale de l'Education, de la Science et de la Culture (CNESC), les efforts déployés par l'Algérie dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en vue de "démocratiser davantage l'enseignement pour garantir les chances de réussite au plus grand nombre d'élèves au sein d'un système éducatif basé sur l'égalité des chances, la qualité et l'équité".

Dans le même contexte, il a évoqué le plan d'action du gouvernement pour la mise en œuvre du programme du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à introduire des réformes pédagogiques profondes, notamment au niveau de l'enseignement primaire, soulignant entre autres la révision des programmes et l'allègement du poids du cartable.

Et de relever la nécessité de "développer l'idée de solidarité numérique dans l'éducation entre les pays de la région arabe à travers l'échange d'expériences et d'expertises", considérant que "cette initiative demeure plus que jamais importante avec l'utilisation des outils informatiques et des plateformes connectées pour assurer la continuité de l'opération pédagogique".

A cet effet, le ministre a annoncé l'organisation, durant le dernier trimestre de 2022 à Alger, du deuxième Forum arabe sur "la production de ressources d'accès ouvert de qualité", en application de la dixième recommandation de la 11é Conférence des ministres arabes de l'Education, tenue à Manama (Bahreïn) en novembre 2019.

Rappelant les instructions du président de la République pour la création d'une Ecole supérieure de Mathématiques et d'une Ecole nationale supérieure d'intelligence artificielle, opérationnelles au titre de l'année universitaire 2021-2022, M. Belabed a assuré que ces deux écoles dispensaient une formation hautement qualifiée répondant aux standards internationaux dans ces deux spécialités, ô combien importantes pour l'avancée technologique et économique".

L'Algérie a décroché la première place "au Championnat arabe de calcul mental, organisé en février 2021 par la République arabe d'Egypte, et au 24e concours de langue arabe, de rhétorique et de récitation de poésie pour la catégorie des collégiens, organisé fin mars dernier toujours dans le même pays", a-t-il encore rappelé.

Par ailleurs, le ministre a évoqué la création de la Commission nationale des Olympiades dans nombre de disciplines dont "les Olympiades de mathématiques", ainsi que l'intérêt accordé par l'Etat aux jeunes talents qui doivent bénéficier  "d'un enseignement de qualité et d'une prise en charge particulière en vue de développer leurs dons et capacités".


Lire aussi: Belabed participe aux travaux de la 26e session de la Conférence générale de l'ALECSO à Tunis


Le ministre a également mis en avant "l'importance accordée par les autorités à l'éducation intégrée, à travers l'amélioration des mécanismes de prise en charge des enfants aux besoins spécifiques", dont "la mise en place d'un plan de prise en charge des enfants autistes et l'amélioration du dispositif d'accompagnement scolaire au profit de ceux intégrés dans des classes régulières", soulignant "l'attachement du président de la République à la protection des droits des personnes aux besoins spécifiques".           

Dans le même sillage, M. Belabed a salué les efforts de l'ALECSO visant à "élaborer un plan d'enseignement arabe dans les situations d'urgence et de crises, permettant la mise en place des mécanismes garantissant le droit à l'enseignement à toutes les catégories, en toutes circonstances".

Il a en outre préconisé la création d'un organisme arabe des études de stratégie globale, à l'instar de l'INESG qui est placé sous l'autorité du président de la République", un organisme qui se chargera, dira-t-il, de "la mise en place des mécanismes pour la mise en œuvre du plan d'enseignement arabe dans les situations d'urgence et de crises", relevant à ce propos la nécessité de "l'inscrire parmi les recommandations finales de cette conférence".

S'agissant de l'état de l'enseignement en Palestine, le ministre de l'Education nationale a évoqué "le droit à l'éducation", soulignant que l'Algérie "regrette l'état de la culture et de l'enseignement à El-Qods Echarif , en raison des agressions répétées contre les institutions culturelles et les établissements de l'éducation et de l'enseignement supérieur".

A cette occasion, M. Belabed a appelé à "continuer à apporter le soutien à l'Etat et au peuple de Palestine dans les domaines culturel et éducatif, au vu de leur importance dans la préservation de l'identité palestinienne et de la poursuite de la lutte pour l'indépendance et la libération".

ALECSO: les acquis et les défis du secteur de l'Education en Algérie passés en revue
  Publié le : dimanche, 22 mai 2022 12:24     Catégorie : Algérie     Lu : 58 foi (s)   Partagez