Print this page

Le rôle de Cheikh Mohamed Charef dans l'ancrage du référent religieux national mis en avant

Publié le : jeudi, 24 mars 2022 18:25   Lu : 55 fois
  • Partagez
Le rôle de Cheikh Mohamed Charef dans l'ancrage du référent religieux national mis en avant

ALGER- Les participants à la conférence "Erudits et Références" organisée, jeudi par la Radio Coran, ont mis en avant le rôle du Cheikh Mohamed Charef dans l'ancrage du référent religieux, étant l'un des symboles de la culture islamique en Algérie.

Dans son intervention sur "la méthodologie de la Fatwa chez cheikh Mohamed Charef", professeur Samira Mekhaldi, chef de bureau du Hadith religieux au ministère des Affaires religieuses et des wakfs et membre de la commission nationale de la Fatwa a souligné que l'érudit représente l'un des symboles de la culture islamique ayant contribué à l'ancrage de la pensée et du référent religieux national en Algérie et est issu d'une famille de savants religieux récitants du saint Coran.

Cheikh Mohamed Charef est parvenu à se faire une place parmi les Oulémas et s'est affirmé dans plusieurs sciences, grâce à sa patience, à sa persévérance et à son assiduité, a-t-elle ajouté.

Da son intervention sous le thème  "La Guerre de libération bénie dans la vie de Cheikh Mohamed Charef", Dr Mohand Idir Mechnane, membre de la commission ministérielle de la Fatwa a fait savoir que Cheikh Mohamed Charef faisait partie des militants révolutionnaires et avait pour missions la sensibilisation, l'éclairage, la collecte des fonds, la rédaction des lettres et autres.

M.Mechnane a lu à cette occasion quelques témoignages et lettres émanant d'officiers de l'Armée de libération nationale (ALN) adressées au cheikh qui lui "demandaient son avis dans plusieurs questions relatives à la révolution", ajoutant qu'après son départ à la retraite, Cheikh Charef n'a pas arrêté d'accueillir ses disciples jusqu'à sa mort en 2011 à l'âge de 103 ans.

Rappelant que le Cheikh s'intéressait plus à l'éducation et l'enseignement qu'à la publication, M. Mechnane a cité nombre de ses titres dont "Al Fatawi", "El Amana", "les rituels du Hadj et de la Omra" et des "cours de base de grammaire arabe".

Dans son intervention "Cheikh Mohamed Charef aux yeux de son disciple", le Dr Boubakar Boussam qui l'accompagnait a mis en avant les qualités du Cheikh Charef qui d'après lui, était "une sommité dans son domaine et un modèle à suivre pour son éducation, sa chasteté et l'abondance de son savoir".

Né en 1908, le Cheikh a passé 70 ans de sa vie dans l'éducation et l'enseignement dont des centaines d'élèves se sont abreuvés à son riche savoir.      

Le rôle de Cheikh Mohamed Charef dans l'ancrage du référent religieux national mis en avant
  Publié le : jeudi, 24 mars 2022 18:25     Catégorie : Algérie     Lu : 55 foi (s)   Partagez