L’Algérie œuvre à faire de l’Afrique un continent soudé et immunisé religieusement

Publié le : lundi, 14 mars 2022 19:54   Lu : 143 fois
L’Algérie œuvre à faire de l’Afrique un continent soudé et immunisé religieusement

TAMANRASSET - L’Algérie œuvre à faire de l’Afrique un "continent soudé et immunisé religieusement" face aux ingérences étrangères, a affirmé lundi à Tamanrasset le président du Haut Conseil Islamique (HCI), Bouabdallah Ghlamallah.

"L’Algérie cherche à faire de l’Afrique un continent immunisé et protégé religieusement contre les ingérences étrangères qui embrouillent les esprits et les valeurs sacrées", a indiqué M. Ghlamallah lors d'une visite à l’institut de formation des imams.

"Les foyers hostiles existant dans certains pays africains ciblent en premier lieu les apprenants du saint Coran et les disciples des zaouïas", a-t-il ajouté.

Pour le président du HCI, "cet institut qui accueille actuellement 98 stagiaires imams-enseignants, a une capacité de formation de 300 imams, dont des étudiants de pays d’Afrique et du Sahel qui seront, à leur retour, un trait d’union entre l’Algérie et leurs pays".

L'action se poursuivra pour faire de cet institut une mosquée "Petit Azhar" en Afrique, avec le concours du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, en application des orientations des hautes autorités du pays, a-t-il assuré.

Et d’ajouter, à ce propos, que "les moyens nécessaires sont disponibles pour concrétiser cet objectif".

Lors de sa visite de travail à Tamanrasset, Bouabdallah Ghlamallah s’est enquis des activités abritées par la Maison de la Culture, dans le cadre de la célébration de la journée nationale des personnes aux besoins spécifiques.

Il s’est rendu aussi à la zaouia Moulay Cherif Reggani, dans le quartier Sorro, où il s’est informé auprès des responsables de cet établissement des conditions d’enseignement et d’apprentissage du saint Coran et des Sciences religieuses.

Le président du HCI a souligné, à ce titre, que les zaouias existantes à travers la wilaya de Tamanrasset assument une mission religieuse et scientifique de dimension nationale, avant de saluer les efforts et contributions des bienfaiteurs dans la prise en charge des apprenants et stagiaires.

M. Ghlamallah a convié les imams dans les lieux de culte, outre la conduite des prières, à redoubler d’efforts dans la vulgarisation religieuse, avant de mettre en avant le rôle important de la mosquée dans la vie des citoyens.

Le président du HCI poursuit sa tournée de travail dans la wilaya de Tamanrasset par la visite de nombre de zaouïas.

L’Algérie œuvre à faire de l’Afrique un continent soudé et immunisé religieusement
  Publié le : lundi, 14 mars 2022 19:54     Catégorie : Algérie     Lu : 143 foi (s)   Partagez