Créer un mécanisme complémentaire pour répondre aux actes immoraux attentatoires à la religion musulmane

Publié le : lundi, 14 mars 2022 16:17   Lu : 3 fois
Créer un mécanisme complémentaire pour répondre aux actes immoraux attentatoires à la religion musulmane

ALGER - Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali a affirmé, lundi, qu'il était temps de créer un mécanisme complémentaire par le Secrétariat général de l'Union parlementaire des Etats membres de l`Organisation de la coopération islamique (UP-OCI) pour répondre aux actes immoraux portant atteinte à la religion musulmane.

Dans son allocution de clôture de la 47ème réunion du Comité exécutif de l`UP-OCI tenue les 13 et 14 mars à Alger, M. Boughali a déclaré "il est temps de créer un mécanisme complémentaire par le Secrétariat général de l'UPCI pour répondre aux actes immoraux portant atteinte à la religion musulmane.

Les participants à cette rencontre ont mis l'accent sur la nécessité d'unifier la nation musulmane, à travers le respect mutuel et la non ingérence dans les affaires internes de tout Etat au mieux des intérêts de la Nation, en rejetant la politique de deux poids deux mesures et les accusations injustes et allégations fallacieuses à l'égard de notre religion".

Le président de l'APN a salué "les efforts déployés par toutes les délégations ayant pris part à la rencontre d'Alger pour sa réussite et son enrichissement", souhaitant que "les délégations se réunissent à nouveau lors de la 17e session de l'UP-OCI prévue prochainement à Alger".

Le président de l'APN a souligné que les délégations participantes ont pu, dans un climat empreint de coopération et de confiance mutuelle, réaffirmer " les positions des Etats membres vis-à-vis des questions centrales qui intéressent la Nation musulmane, à leur tête, la cause palestinienne" au sujet de laquelle, il a affirmé que "nous ne serons rassurés qu'en rendant justice aux frères Palestiniens, à travers la création de leur Etat indépendant".

Ajoutant que "lors de cette rencontre, le terrorisme exécrable a été dénoncé de nouveau, tout en soulignant la nécessité d'assécher ses sources et combattre l'économie criminelle", M. Boughali a affirmé que " les participants ont abouti à une seule lecture vis-à-vis de plusieurs questions que connait la scène arabe et qui intéressent la Nation musulmane, sa sécurité et sa stabilité.

A cet égard, M. Boughali a relevé que les participants ont convenu d'"approfondir les liens de coopération et de solidarité et d'intensifier la concertation, en vue de préserver les intérêts vitaux de la Nation musulmane dans le contexte des développements dangereux survenus sur la scène internationale.

Le président de l'APN a, enfin, indiqué que la Déclaration d'Alger " a concrétisé l'unité des positions et des aspirations de l'action collective commune", donnant un rendez-vous pour la prochaine rencontre en Algérie, dans le but de poursuivre " la démarche noble, au mieux des intérêts de la Nations musulmane".

Créer un mécanisme complémentaire pour répondre aux actes immoraux attentatoires à la religion musulmane
  Publié le : lundi, 14 mars 2022 16:17     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez