JM Oran-2022 : "L’Algérie dans la bonne voie pour réussir la 19e édition"

Publié le : dimanche, 13 mars 2022 10:20   Lu : 1 fois
JM Oran-2022 : "L’Algérie dans la bonne voie pour réussir la 19e édition"

ORAN-De gros progrès sont réalisés dans les préparatifs de la 19e édition des jeux méditerranéens (JM) prévue l’été prochain à Oran, un évènement qui devra être à la hauteur des énormes investissements de l’Etat algérien dans tous les domaines, a déclaré, samedi soir, à Oran le président du Comité international des jeux (CIJM), Davide Tizzano.

Dans une conférence de presse qu’il a animée à l’issue de la réunion du comité exécutif du CIJM tenue ce week-end dans la capitale de l’Ouest du pays, M. Tizzano a mis en relief "l’avancement significatif" des préparatifs des JM à tous les niveaux.

"Je suis vraiment heureux de l’évolution des préparatifs pour les prochains JM. Je le suis encore plus par rapport aux semaines précédentes, après le constat dégagé des réunions de travail que nous venons d’effectuer avec le comité d’organisation local des JM. Je suis aussi satisfait de la communion née avec nos interlocuteurs algériens", a confié le dirigeant italien.

Le patron du CIJM a notamment apprécié "l’engagement des pouvoirs publics algériens" dans la réussite de la prochaine édition de la messe sportive méditerranéenne, estimant qu’un tel engagement est traduit par les gros œuvres réalisés en matière d’infrastructures sportives ‘’modernes et de haut niveau’’.

Tout cela a permis à l’hôte de l’Algérie d’affirmer sans équivoque "qu’on est en bonne voie pour rendre une très belle copie des JM", un optimisme conforté par les ‘’deals’’ que le président du CIJM est sur le point de conclure avec certaines fédérations internationales des disciplines dont leur programmation lors des JM chevauche avec des rendez-vous internationaux.

C’est le cas du tournoi de handball qui se déroulera dans la même période que le championnat d’Afrique des nations. Un problème qui est en voie d’être résolu, a rassuré M. Tizzano, ajoutant qu’il y de fortes possibilités de voir l’épreuve continentale décalée à l’après JM, comme convenu avec le président de la fédération internationale de cette discipline.

"Il est important que les pays africains de la méditerranée participent aux JM avec leurs sélections premières, car le niveau de ces pays dans le jeu à sept a toujours été élevé", a-t-il insisté.

 

 "Les épreuves de la natation et de la lutte qualificatives pour les JO-2024"

 

Et pour donner plus de valeur aux JM, il a été décidé, pour la première fois de l’histoire de cette manifestation, de commercialiser les droits de télévision de l'événement, a fait savoir le conférencier, annonçant que la 19e édition sera diffusée "dans au moins 15 pays" qui se sont, jusque-là, acquittés des droits TV, en attendant que la liste soit élargie à d’autres, a-t-il informé.

Dans la foulée, Davide Tizzano, en poste depuis octobre dernier après avoir succédé à l’Algérien Amar Addadi, a indiqué que les épreuves de disciplines de la natation et de la lutte associées lors de JM seront qualificatifs pour les jeux olympiques de Paris-2024, ce qui constitue un plus l'image de marque de l'événement méditerranéen, en quête de renouveau.

Pour sa part, le Commissaire des JM, Mohamed Aziz Derouaz, présent dans cette conférence de presse, a axé sur les compétitions expérimentales que devrait abriter Oran en prévision du rendez-vous méditerranéen, signalant au passage qu’un programme final, comportant des épreuves internationales, sera bientôt ficelé.

Il a, en outre, insisté sur la nécessité de faire dérouler ces épreuves tests au niveau des nouvelles infrastructures sportives pour permettre qu’il y ait des répétitions générales au niveau de ces nouveaux sites, avant de débuter les jeux.

Il a également annoncé la prolongation jusqu’au 15 avril de la première étape des inscriptions des participants aux JM, alors qu’elle devait prendre fin le 15 mars. La date finale de la troisième et dernière étape des inscriptions, quant à elle, est fixée au 30 mai, a-t-il précisé.

De son côté, le 2e vice-président du CIJM et président de la commission de coordination, Bernard Amsalem, a assuré que les réserves émises auparavant concernant l’évolution des préparatifs de certains dossiers, à l’image de ceux du contrôle anti-dopage et des cérémonies d’ouverture et clôture ont été levées.

La prochaine visite du CIJM à Oran aura lieu du 4 au 8 mai prochain, sachant que la 19e édition de l’évènement sportif est programmée du 25 juin au 5 juillet 2022.

 

                                                

JM Oran-2022 : "L’Algérie dans la bonne voie pour réussir la 19e édition"
  Publié le : dimanche, 13 mars 2022 10:20     Catégorie : Sport     Lu : 1 foi (s)   Partagez