Charfi appelle à barrer la route aux tentatives visant à corrompre les acquis démocratiques

Publié le : dimanche, 06 février 2022 21:09   Lu : 4 fois
Charfi appelle à barrer la route aux tentatives visant à corrompre les acquis démocratiques

ALGER- Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi a appelé, dimanche à Alger, à l’impératif de barrer la route aux tentatives visant à corrompre les acquis démocratiques concrétisés, désormais une réalité dans l’Algérie nouvelle.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la proclamation des résultats provisoires des élections pour le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation, M. Charfi a précisé que "l’Algérie est un serment" qui doit être préservé et à ne pas laisser entre les mains de corrupteurs, ajoutant que le processus démocratique "est désormais une réalité dans l’Algérie nouvelle" grâce aux résultats des élections consécutives à commencer par la Présidentielle du 12 décembre 2019, première étape dans la série du renouvellement des institutions démocratiques de l’Etat algérien.

Il a salué tout les participants à la réussite de ce rendez-vous électoral organisé, samedi, en tête desquels figurent le commandement de l’état major de l’Armée nationale populaire (ANP) et tous les corps de sécurité ainsi que les magistrats, les greffiers, les encadreurs des bureaux de vote et le corps médical pour leur collaboration continue avec l’instance afin d’assurer le bon déroulement et la régularité de cette opération.

Selon les résultats préliminaires annoncés par M. Cherfi, le parti du Front de libération nationale (FLN) a obtenu 26 sièges, suivi des indépendants (13 sièges) et du Rassemblement national démocratique (RND) (11 sièges), alors que les autres partis politiques ayant participé à ces élections se partagent les sièges restants.

Pour le mouvement El Bina El Watani, il a remporté 5 sièges à l’instar du front El Moustakbal, suivi du Front des forces socialistes (FFS), du parti Voix du peuple (PVP) et du parti Fadjr El Djadid (deux sièges), puis Tajamoue Amal EL Djazair (TAJ) et Mouvement de la société pour la paix (MSP) pour un seul siège.

Parmi les 68 vainqueurs dans les élections du renouvellement partiel du Conseil de la nation, il y a seulement deux femmes, alors que la moyenne d’âge des nouveaux membres est de 45 ans.

Le nombre des votants a atteint 62124 électeurs, soit un taux de participation de 96,22 %, étant donné que le nombre des candidatures s’élève à 200 candidats pour les listes électorales et 273 autres pour les indépendants.

Concernant les dix nouvelles wilayas ayant participé pour la première fois à ces élections, ces dernières ont été effectuées par le comptage des points et non pas des voix, en ce qu’un seul votant peut accorder sa voix à plus d’un candidat.

Avec l’institution de deux sièges pour chaque nouvelle wilaya contre un seul siège pour les autres 48 wilayas, le nombre des sièges de la chambre haute du Parlement a été augmenté de 20 sièges.

Charfi appelle à barrer la route aux tentatives visant à corrompre les acquis démocratiques
  Publié le : dimanche, 06 février 2022 21:09     Catégorie : Algérie     Lu : 4 foi (s)   Partagez