L'APS a gagné les batailles de la continuité et de la défense de la patrie

Publié le : mardi, 30 novembre 2021 17:02   Lu : 0 fois

ALGER- L'agence Algérie presse service (APS) a gagné, 60 ans après sa naissance, les batailles de "la continuité" et de la "défense des intérêts de la patrie", ont affirmé mardi à Alger des responsables de médias nationaux et dirigeants d'instances relevant du secteur de la communication.

En marge d'une journée d'études organisée par l'APS au Centre international des conférences (CIC) à l'occasion du 60ème anniversaire de sa création, le président directeur général du quotidien "Echaab", Mustapha Hamissi a indiqué que l'Agence avait gagné la bataille de "la continuité et du développement" depuis 1961, saluant ses capacités "d'influence sur les médias nationaux et, partant, l'opinion publique".

"L'APS a gagné en maturité" a-t-il soutenu, ajoutant qu'il lui restait "la bataille de la transition, notamment au niveau technologique".

Selon lui, la nature de la relation entre l'Agence avec l'opinion publique et les médias "doit changer", une question qui "sera prise en charge dans un cadre législatif que le gouvernement déterminera ultérieurement".

Evoquant les défis auxquels font face les médias publics, M. Hamissi a relevé que ces derniers "doivent être le rempart pour défendre l'Algérie et protéger la sécurité médiatique des Algériens", une mission qui reste "compliquée et très rigoureuse".

Le directeur général de la Radio algérienne, Mohamed Baghali a affirmé, pour sa part, que l'APS "a fait ses preuves ces derniers temps" en compagnie des autres médias publics à travers la contribution à l'édification "d'un mur de défense médiatique face aux attaques médiatiques dangereuses et redoutables que subit l'Algérie et qui cible son unité et sa stabilité". 

Pour sa part, le Directeur du Centre international de la presse (CIP), Raouf Mammeri a indique que l'APS "accomplit un grand rôle sur la scène médiatique et contribue à l'éclaircissement de l'opinion publique nationale et internationale et à faire face aux rumeurs et à la guerre médiatique que subit l'Algérie", soulignant à ce propos, l'importance de "développer les moyens de travail de l'agence, afin qu'elle soit au diapason de l'évolution rapide des moyens technologiques".

Relevant, dans le même contexte, la complémentarité existante en le CIP et l'APS, M. Mammeri a fait état de "projets de coopération future entre les deux établissements".

Dans sa déclaration à l'occasion, l'ancien directeur général de l'APS, Nacer Mehal s'est incliné à la mémoire des travailleurs de l'APS décédés de ses fondateurs et salué les efforts de ses cadres et de ses journalistes qui demeurent fidèles au legs des anciens de l'agence.

Relevant que l'Agence est confrontée actuellement à "de nouveaux défis relatifs à la lutte contre différents périls liés à un environnement difficile, M. Mehal a appelé à " la conjugaison des efforts de tout un chacun", en vue de faire face à ces défis.

Pour M. Mehal, "les défis et les enjeux de l'Agence ont changé", relevant que "le plus important actuellement est la consécration de l'esprit nationaliste et la défense de l'histoire et des positions de l'Algérie, avec nécessité de s'ouvrir sur le monde et de se doter de différents moyens qui permettent à l'Agence de préserver sa place pionnière".

L'APS a gagné les batailles de la continuité et de la défense de la patrie
  Publié le : mardi, 30 novembre 2021 17:02     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez