La presse revient sur la fin de la campagne électorale, place au verdict de l'urne

Publié le : mercredi, 24 novembre 2021 09:19   Lu : 3 fois
La presse revient sur la fin de la campagne électorale, place au verdict de l'urne

ALGER - Les titres de la presse nationale paraissant ce mercredi ont fait état  de la fin de la campagne électorale des élections locales pour laisser place au verdit de l'urne qui déterminera les vainqueurs de cette joute électorale, après une "mission bien ardue".

"Mission ardue mais accomplie", titre en "Une" le quotidien Horizons qui ajoute que les candidats se sont livrés à une compétition "effrénée" pour rallier à "leur cause" le maximum électeurs. "Ont-il été à la hauteur de l'évènement et des attentes, le pari est-il gagné"? s'est cependant interrogé le même quotidien.

Le même journal a relevé que la fin de la campagne électorale doit "sûrement être vécue comme une délivrance" pour les candidats et leurs partis, s'ils ont une quelque filiation partisane , tant la mission qu'ils se sont évertués de remplir en une poignée de jours, à savoir convaincre électorat local de porter les suffrages sur leurs personnes, s'est avérée "des plus ardues".

"Trêve de promesses", note, quant à lui, le quotidien L'Expression qui relève que les nouveaux représentants locaux devront "retrousser les manches" pour réaliser leurs promesses électorales, sinon "tout sera perdu", ajoutant que "ni la confiance ne sera de retour, ni l'Algérie nouvelle ne verra le jour". Il s'agit là du "lourd fardeau" que portera chaque nouvel élu, dès samedi prochain.

Le même journal a ajouté que les candidats en période de campagne étaient dans leur "rôle politique qui consiste à faire rêver les populations", mais une fois élu, "trêve de promesses", ils sortiront du "monde de la parole" pour affronter une réalité souvent "contraignante".

"Prérogatives et moyens réduits pour le P/APC"  a souligné, pour sa part, le quotidien El Watan, qui écrit, qu'en pleine campagne électorale pour les locales, la question des prérogatives et pouvoirs réduits du P/APC revient avec "acuité".

"L'heure de vérité pour les candidats" titre en "Une" Le Jeune Indépendant", qui écrit que depuis quelques heures, les candidats sont entrés dans le "silence électoral, fin de la campagne oblige", faisant observer  qu'ils doivent (les candidats)  s'abstenir de faire des déclarations , organiser une rencontre , même de proximité, et de respecter les dispositifs de la loi organique relative au régime électoral.


Lire aussi: L'ANIE désigne les SG des délégations des wilayas d'Alger, Oran, Constantine et Annaba


"Les élections locales commencent dans les bureaux itinérants" titre, de son côté, en "Une" La Nouvelle République", qui a noté que dans trois jours, les candidats aux élections locales sauront si leur campagne  a "porté ses fruits".

Le même quotidien a ajouté que les candidas ainsi que les dirigeants de partis politiques ont eu "largement" le temps pour faire connaitre aux électeurs leurs programmes et ce qu'ils comptent faire  dans leur commune et wilaya , en plus de l'argumentaire d'aller voter massivement aux urnes le 27 novembre.

"Silence.. la parole à l'urne" a écrit le journal El Massa, qui a fait savoir que la campagne électorale s'est déroulé dans "le respect" de la loi, notamment les aspects ayant trait à l'interdiction aux candidats de recourir au discours de la haine, une répartition équitable dans le temps de parole dans les médias audiovisuels et le respect du protocole sanitaire.

Le même quotidien a fait part, en outre, des dernières activités des différents candidats qui ont défendu, selon certains représentants de partis politiques, leur projets "clairs" et leurs idées "nouvelles".

De son côté, le quotidien El Chaab est revenu sur le début du vote dans les bureaux itinérants, une opération, a ajouté le même quotidien, pour laquelle tous les moyens humains matériels et logistiques ont été consacrés.

Pour sa part, le quotidien El Khabar s'est intéressé au "congé spécial" accordé aux élèves à l'occasion de ces élections locales, relevant que le ministère de l'Education nationale avait enjoint à ses différentes directions, au  niveau national,  de réquisitionner les établissements scolaires pour qu'ils soient des centres de vote.

La presse revient sur la fin de la campagne électorale, place au verdict de l'urne
  Publié le : mercredi, 24 novembre 2021 09:19     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez