Locales du 27 novembre: "Le moment est venu de rompre avec la gestion administrative des assemblées élues"

Publié le : dimanche, 21 novembre 2021 18:36   Lu : 3 fois

MEDEA - Le président du parti Sawt Echaab, Lamine Osmani, a estimé, dimanche à Médéa que le moment était venu de "rompre avec la gestion administrative des assemblées élues et d’opter pour l’efficacité économique".

S’exprimant à l’occasion d’un meeting populaire, organisé à Beni-Slimane, dans le cadre de la campagne pour les élections communales et de wilaya du 27 novembre courant, Lamine Osmani a mis l’accent sur "l’impératif de sortir de la gestion administrative des assemblées élues, en place depuis des décades, en adoptant un système de gestion basé sur l’efficacité économique, loin de toute emprise de l’administration", a-t-il expliqué.

"Il faut sortir définitivement de la gestion classique de nos assemblées élues, en vue d'amorcer réellement le changement escompté par les citoyens et rendre nos assemblées un vecteur de développement économique et sociale", a ajouté Osmani, s’interrogeant sur "la persistance à minimiser le rôle et l’importance" des assemblées élues et les empêcher d’apporter leur contribution dans la création d’emplois, de richesse et d’alléger le fardeau sur les autres institutions de l’Etat".

Osmani a réitéré, par ailleurs, son appel pour la "réhabilitation" de l’élu et à "davantage" de prérogatives pour les assemblées élues, seule solution, a-t-il fait observer, pour "concrétiser" leur programme sur le terrain.

Locales du 27 novembre: "Le moment est venu de rompre avec la gestion administrative des assemblées élues"
  Publié le : dimanche, 21 novembre 2021 18:36     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez