Paroles des chefs de partis au 17ème jour de la campagne électorale

Publié le : samedi, 20 novembre 2021 20:34   Lu : 10 fois

ALGER - Voici les déclarations marquantes de leaders des partis politiques en lice pour les locales du 27 novembre, au 17ème jour de la campagne électorale:

 

-Le président du parti Sawt Echaab, Lamine Osmani, depuis Khenchela: "opérer une rupture avec le mode de gestion classique des collectivités locales pour se diriger vers une gestion économique et faire des communes des entités productrices et génératrices de richesses".

-Le président du parti El Wassit Siyassi, Ahmed Laroussi Rouibata, d’Aïn Temouchent: "éveiller la conscience de ceux qui boycottent le processus électoral afin de les convaincre à participer à ces échéances et assumer leurs responsabilités".

-Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Tayeb Zitouni, en meeting à Biskra: "on n'est pas au service de personnes mais à celui du développement national".

-Le président du parti Jil Jadid, Soufiane Djilali, depuis Mila: "le vote est un contrat moral entre les électeurs et les élus".

-Le président du mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina, à partir d'Adrar: "le Sud du pays, une soupape de sécurité énergétique en matière d'énergies renouvelables".

-Le président du parti El Fadjr El Djadid, Tahar Benbaibèche, depuis Skikda: "L’Algérie nouvelle ne peut pas être édifiée avec les anciennes pratiques".

-Le président du Front El-Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, à partir de Mostaganem: "le citoyen doit être un véritable partenaire dans la gestion de la commune et non pas seulement un électeur".

-Le secrétaire général du parti du Front de libération national (FLN), Abou-El Fadl Bâadji, depuis Adrar: "l’Algérie poursuit le parachèvement de l’édification de ses institutions politiques axées sur la consécration de la volonté du peuple dans le choix des gérants de ses affaires publiques au niveau local".

-Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), Youcef Aouchiche, en campagne à Constantine: "on ne peut séparer le nationalisme et la démocratie (...) Il faut se dresser contre quiconque veut porter atteinte à l’unité nationale ou tente de briser la cohésion sociale".

Paroles des chefs de partis au 17ème jour de la campagne électorale
  Publié le : samedi, 20 novembre 2021 20:34     Catégorie : Algérie     Lu : 10 foi (s)   Partagez