Makri: nécessité d'un consensus et d'une coopération entre les élus des différents blocs politiques

Publié le : samedi, 20 novembre 2021 20:31   Lu : 6 fois

EL-BAYADH - Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) Abderezzak Makri, a souligné, samedi à El Bayadh, la nécessité de "créer un consensus et une coopération entre les élus des différents blocs politiques pour parvenir au développement local".

Lors d’un meeting populaire animé à la salle de conférences Ahmed-Horri dans le cadre de la campagne électorale pour les locales du 27 novembre courant, le président du MSP a appelé les différents blocs politiques et les futurs élus lors de ces échéances électorales "à mettre la main dans la main et de coopérer ensemble" pour servir le pays et défendre les intérêts du peuple, à travers "la réalisation d’un consensus local dans le cadre de la démocratie participative".

Il a ajouté que le MSP, qui a retenu pour cette campagne électorale le slogan "Gestion rationnelle et développement juste", se veut "la force qui rassemble tous les Algériens, quelles que soient leurs orientations, pour servir le citoyen et répondre à ses attentes".

Le même intervenant a également insisté sur la nécessité de construire "des partis politiques forts, dotés de leurs propres structures, qui forment des leaders et des idées, formulent des programmes et connaissent les besoins de la population". Dans ce contexte, il a estimé que le MSP est un modèle pour ces "partis forts".

Par ailleurs, Abderezak Makri a abordé le programme de son parti, qui souligne la nécessité d'adopter une stratégie intégrée qui permettra de réaliser le développement et la renaissance dans tous les domaines. "Ceci ne peut se faire qu'à travers une gouvernance et une gestion rationnelle fondées sur la transparence", a-t-il précisé.

Sur un autre chapitre, il a également appelé à la nécessité d'accélérer la promulgation d'une loi criminalisant le colonialisme et de rappeler aux générations et aux enfants de l'indépendance l’ignominie et les crimes abjects du colonialiste français, ainsi que le génocide commis contre le peuple algérien au cours de plus de 130 années de colonisation.

Makri: nécessité d'un consensus et d'une coopération entre les élus des différents blocs politiques
  Publié le : samedi, 20 novembre 2021 20:31     Catégorie : Algérie     Lu : 6 foi (s)   Partagez