Locales du 27 novembre: le vote, un "contrat moral" entre les électeurs et les élus

Publié le : samedi, 20 novembre 2021 20:03   Lu : 15 fois

MILA - Le président du parti Jil Jadid, Soufiane Djilali, a indiqué samedi depuis la commune de Grarem Gouga (Mila), que le vote constituait un "contrat moral" entre les électeurs et les élus.

S’exprimant au cours d’un meeting populaire dans le cadre de la campagne électorale des locales du 27 novembre, M. Djilali a considéré que la présentation cyclique aux citoyens du bilan des activités des élus constitue un "devoir" afin de permettre aux citoyens d’évaluer le travail de leurs représentants dans les assemblées locales élues et ce, conformément au principe de la transparence dans la gestion des affaires publiques.

Il a également indiqué que les électeurs sont tenus de soutenir les élus en leur "donnant la légitimité nécessaire pour poursuivre leurs missions dans les institutions au sein desquelles ils ont été élus", précisant que le parti Jil Jadid garantit, pour sa part, le "soutien et l’appui nécessaires à tous ses élus à l’échelle nationale".

Soufiane Djilali a qualifié, en outre, cette échéance électorale de "premier pas" dans l’opération visant la concrétisation d’un Etat de droit et la démocratie, ajoutant qu’il s’agit de ''l'un des objectifs suprêmes dont la matérialisation nécessite un travail continu avec la participation et l’adhésion de tous".

Le même intervenant a incité les compétences, jusque-là loin de la pratique politique, à "ne pas rester en marge" et à rallier le processus d’édification et de changement basé sur la réalité du terrain qui nécessite le travail et "non la dépendance et attendre que des solutions aux problèmes viennent d’autrui".

"L’Algérie a traversé des années de stagnation suite à une main mise sur l’argent, la négligence de l’engagement vis à vis de l’histoire et l’éloignement également des valeurs’’, a-t-il ajouté, appelant "ceux qui sont partis de revenir et participer au développement de la société et du pays".

Le même responsable partisan a exprimé sa satisfaction quant à l'intérêt suscité par les candidats de sa formation politique auprès des citoyens, ce qui reflète, selon lui, ''l'esprit d'ouverture du parti sur la société".

Il a précisé, enfin, que "l’édification d’une Algérie unie nécessite des compétences dans différents domaines, en plus de l’intégrité et la capacité à gérer".

Locales du 27 novembre: le vote, un "contrat moral" entre les électeurs et les élus
  Publié le : samedi, 20 novembre 2021 20:03     Catégorie : Algérie     Lu : 15 foi (s)   Partagez