La création du GPRA, un "tournant qualitatif" dans le processus de la Révolution

Publié le : dimanche, 19 septembre 2021 15:25   Lu : 89 fois
La création du GPRA, un "tournant qualitatif" dans le processus de la  Révolution

ALGER- Les participants à une conférence organisée à l'occasion de la célébration du 63e anniversaire de la création du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) ont estimé que la formation de ce gouvernement avait marqué un "tournant qualitatif" dans le processus de la Révolution de libération et de la lutte du peuple pour son indépendance.

A cette occasion, le directeur du Centre national d'études et de recherches sur le mouvement national et la Révolution du 1er novembre, Djamel Eddine Miadi, a qualifié la création du GPRA d'étape historique et de tournant qualitatif dans le processus de la Révolution de libération, soulignant que "les efforts des membres du gouvernement provisoire ont permis de faire connaître la cause algérienne à l'échelle internationale et de mobiliser la communauté internationale".

De son côté, le directeur du patrimoine historique et culturel au ministère des Moudjahidine et des ayants droit, Mohamed Yahi, a appelé la jeunesse algérienne à s'unir, à travailler et à s'inspirer des prédécesseurs pour réaliser la prospérité de l'Algérie.

La conférence, à laquelle ont pris part des moudjahidine, des personnalités historiques, des enseignants et des étudiants, a été marquée par une communication sur le contexte historique de la formation du GPRA présentée par le professeur d'histoire moderne et contemporaine, Hocine Abdessettar, qui a souligné l'importance de l'évocation des hauts faits et des positions marquantes des hommes de la Révolution, appelant à les ériger en valeurs "dont il faut s'imprégner pour surmonter les problèmes actuels et relever les défis à venir".

L'enseignant en sciences politiques et relations internationales, Mohamed Rezig a passé en revue, pour sa part, le processus de la formation du GPRA et la bataille pour l'indépendance menée par ses membres, à travers l'action médiatique diplomatique qui ne s'est pas limitée à répondre aux déclarations de l'Administration française, mais qui a veillé à l'internationalisation de la cause algérienne et l'acquis de l'appui international, étant une cause juste d'autodétermination.


Lire aussi: La création du GPRA, un "marqueur" de l’histoire de la guerre de libération nationale


Le Gouvernement provisoire a été mis sur pied en exécution des décisions du Conseil national de la Révolution algérienne (CNRA) prises dans sa réunion tenue au Caire, du 20 au 27 août 1957, d'autant que ces décisions ont été annoncées officiellement le 19 septembre de l'année suivante.

Ayant connu trois composantes de 1958 à 1962 sous la présidence de Ferhat Abbas puis de Benyoucef Benkhedda, le GPRA a imposé son existence en tant que représentant légitime du peuple algérien dans les négociations d'Evian qui ont abouti à la signature de l'accord de cessez-le-feu le 19 mars 1962, ensuite à l'indépendance.

En marge de cette conférence, une exposition du livre d'histoire comprenant des parutions du ministère des Moudjahidine et des Ayants-droit, a été organisée.  

Media

La création du GPRA, un "tournant qualitatif" dans le processus de la Révolution
  Publié le : dimanche, 19 septembre 2021 15:25     Catégorie : Algérie     Lu : 89 foi (s)   Partagez