Print this page

Appel à la prise de mesures urgentes pour améliorer le pouvoir d'achat

Publié le : mercredi, 15 septembre 2021 16:47   Lu : 57 fois
  • Partagez
Appel à la prise de mesures urgentes pour améliorer le pouvoir d'achat

ALGER - Les interventions des membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont été axées, au troisième jour des séances de débat du Plan d'action du Gouvernement, sur la conjoncture économique que traverse le pays et ses effets sur le front social, d'où l'impératif de prendre des "mesures urgentes" pour améliorer le pouvoir d'achat du citoyen.

A cet effet, le député du parti du Front de libération nationale (FLN), Saâd Beghidja a estimé que le Plan d'action du Gouvernement était certes "ambitieux", mais manquait de mécanismes et d'un calendrier précis pour sa réalisation, proposant l'introduction "d'un plan urgent" pour l'application des projets à caractère prioritaire pour une meilleure prise en charge des préoccupations du citoyen".

Parmi les secteurs devant revêtir un caractère prioritaire, la députée Amina Koreichi du même groupe parlementaire a cité en particulier le secteur de la Santé, eu égard à la crise sanitaire induite par la propagation de la pandémie (Covid-19) qui a impacté le pouvoir d'achat du citoyen.

L'intervenant a insisté, en outre, sur l'impératif de "corriger les lacunes enregistrées depuis le début de la pandémie, en prévision de la 4e vague du virus", préconisant de "revoir les politiques de recrutement et d'insérer le plus grand nombre possible de diplômés universitaires sur le marché de l'emploi".

Le député, Abdallah Harbacha (MSP) a estimé que le Plan d'action du Gouvernement soumis au débat "manque d'un diagnostic précis des conditions économiques actuelles du pays", qualifiant "d'insuffisants" les délais fixés pour sa réalisation.

La démarche de généralisation de la numérisation et de l'utilisation des technologies modernes dans la vie publique "sera confrontée sur le terrain au problème de faible débit internet, ce qui entravera la réalisation des objectifs du Gouvernement".


Lire aussi: Plan d'action du gouvernement: le volet social domine les débats à l'APN


Pour sa part, le député Youcef Berrachid (MSP) a relevé que "le PAG manque d'une enveloppe financière nécessaire pour concrétiser les projets" et il y a "absence d'indicateurs économiques pour le prochain quinquennat, rendant difficile l'évaluation globale et réelle du Plan".

Hocine Ayache, du Front El Moustakbel a appelé à "un diagnostic rigoureux de la situation économique actuelle pour déterminer les véritables raisons de la hausse subite des prix", proposant "la révision de la gestion des secteurs sensibles dont la santé, l'éducation et l'habitat".

Le député du Parti Voix du Peuple, Brahim Aftouche a, quant à lui, évoqué la situation dans laquelle s'est retrouvée la wilaya de Tizi Ouzou suite aux incendies qui s'y sont déclarés en août dernier, une situation qui exige "des mesures d'urgence pour accompagner les sinistrés et redonner vie à la région".

Il a exhorté les responsables concernés à intensifier les sorties sur le terrain pour s'enquérir de près "des préoccupations des citoyens", relevant "la nécessité de revoir la grille des salaires et les politiques des aides nationales pour une justice sociale".

Le débat devrait prendre fin mercredi et la séance de jeudi sera consacrée aux interventions des chefs des groupes parlementaires et aux réponses du Premier ministre aux préoccupations soulevées ainsi qu'au vote du PAG.

Appel à la prise de mesures urgentes pour améliorer le pouvoir d'achat
  Publié le : mercredi, 15 septembre 2021 16:47     Catégorie : Algérie     Lu : 57 foi (s)   Partagez