Le Président Tebboune au chevet des brûlés à l’hôpital militaire de Aïn Naadja et à l’Hôpital de Douéra

Publié le : samedi, 14 août 2021 18:59   Lu : 90 fois
Le Président Tebboune au chevet des brûlés à l’hôpital militaire de Aïn Naadja et à l’Hôpital de Douéra

ALGER - Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s'est rendu, samedi, au chevet des brûlés civils et militaires hospitalisés à l'Hôpital militaire de Aïn Naadja et à l'Hôpital de Douéra (Alger), victimes des feux de forêt qui ravagent depuis lundi dernier plusieurs régions du pays.

A l'Hôpital central de l'armée "Mohamed Seghir Nekkache", le Président Tebboune a rendu visite aux soldats blessés alors qu'ils tentaient de sauver des familles des feux qui ont ravagé la wilaya de Tizi Ouzou.

Accompagné du Général de corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), M. Tebboune a tenu à rendre hommage aux héros du devoir national.


Lire aussi: Incendies: Chanegriha se recueille à la mémoire des chouhada morts lors des extinctions


Le Chef de l’Etat qui échangeait avec les soldats blessés, admis en service de réanimation, s’est engagé à fournir tous les moyens nécessaires à la prise en charge de ces « moudjahidine qui se sacrifiés pour la patrie et pour sauver des vies ».

A l'Hôpital "Djillali Bounaama" à Douera, le président de la République a rendu visite aux civils victimes de ces incendies et s’est enquis des conditions de leur hospitalisation, réitérant l’engagement de l’Etat à « ne ménager aucun effort ou moyen » pour la prise en charge des blessés, civils et militaires.

« L’Etat algérien ne vous abandonnera pas » a-t-il dit, relevant qu’un « autre travail sera à faire une fois cette étape dépassée », avant de souligner que « l’Algérie a enduré une épreuve qui n’est pas aisée ».

Au niveau du même service, le Président Tebboune a eu des explications du directeur de l’Hôpital, affirmant à l’occasion que l’épreuve vécue par l’Algérie est « regrettable, mais nous en avons tiré comme leçon la nécessité de compter uniquement sur soi ».


Lire aussiFeux de forêt : Tebboune salue l'élan de solidarité et met en garde contre toute atteinte à l'unité nationale


Et de faire état d’une réflexion pour la réalisation d’un grand hôpital pour les grands brulés aux normes internationales, et de la mobilisation de tous les moyens de lutte anti-incendie en prévision de l’été prochain.

Avant de quitter l’hôpital, le Président de la République s’est engagé auprès de familles de blessés rencontrées sur place à « ne pas abandonner leurs proches », soulignant la disposition de l’Etat à « leur assurer le traitement, même à l’étranger ».

Et de relever la nécessité de ne laisser aucune chance à quiconque tenterait de semer la discorde , ajoutant que les feux de forêt déclenchés à Tizi Ouzou « sont d’origine criminelle ».

Rappelant l’arrestation de certains individus suspectés d’être les auteurs des incendies, il a affirmé que la Justice s’acquitte de son devoir.

S’agissant de l’assassinat du jeune Djamel Ben Smail, mercredi dernier à Larbaa Nath Irathen, le Président Tebboune dira qu’en sa qualité d’ancien wali de Tizi Ouzou, il connait très bien les citoyens de la région et que les habitants de Larbaa Nath Irathen n’ont aucun lien avec cette affaire.

Le Président Tebboune a saisi cette visite pour saluer les efforts du personnel médical, tous corps confondus, qui a souffert en raison de la pandémie Covid-19, soulignant que l’Armée blanche « est sous la protection de l’Etat».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Président Tebboune au chevet des brûlés à l’hôpital militaire de Aïn Naadja et à l’Hôpital de Douéra
  Publié le : samedi, 14 août 2021 18:59     Catégorie : Algérie     Lu : 90 foi (s)   Partagez