"La Ceinture et la Route": les relations algéro-chinoises, un modèle exemplaire

Publié le : mardi, 29 juin 2021 19:00   Lu : 7 fois
"La Ceinture et la Route": les relations algéro-chinoises, un modèle exemplaire

ALGER - Les relations de coopération entre l'Algérie et la Chine se sont développées davantage dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", lancée par la Chine en 2013 et à laquelle l'Algérie a adhéré en 2018, souligne le président de l'Association d'amitié Chine-Algérie, Ismail Debbech, dans une tribune publiée mardi dans les colonnes du quotidien Le Jeune Indépendant.

"Après le triomphe de sa Révolution en 1949, la Chine s’était fixée, pour objectifs politiques et économiques, quatre priorités à savoir la consécration de l’unité nationale à travers la récupération des territoires occupés ou séparés de la mère patrie, la justice sociale fondée sur le socialisme au sens chinois (sinisation du socialisme), le travail pour un essor industriel et technologique et le soutien de la stabilité et de la sécurité régionales et mondiales", écrit M. Debbech.

Des valeurs, pratiques, réalisations et orientations ayant formé le solide référent et socle de l’initiative "la Ceinture et la Route" ou "la Nouvelle route de la soie", lancée en 2013 par le président chinois Xi Jinping, poursuit ce professeur de la Faculté des sciences politiques et des relations internationales.             

Une initiative basée sur l’intérêt mutuel et la coopération constructive entre les Nations et les peuples dans le cadre d’un système mondial utile et équitable et en faveur de la paix et la sécurité mondiales, loin de l’hégémonie d’un système mondial à l’essence et aux dimensions étranges, précise-t-il, à l'occasion de la célébration, dans les jours à venir, du centenaire de la création du parti communiste chinois (PCC).

L'Algérie a des constantes ancrées dans sa politique étrangère, en l'occurrence le respect de l'unité et de la souveraineté nationales, la non ingérence dans les affaires internes des pays, la paix et la sécurité internationales et la coopération économique et commerciale équilibrée, ajoute-t-il.

Le président de l'Association d'amitié Chine-Algérie, relève que les relations algéro-chinoises sont un modèle exemplaire de coopération internationale dans le cadre de l'initiative chinoise, "la Nouvelle route de la soie".


Lire aussi: Route de la soie: l'Algérie ratifie le mémorandum d'entente avec la Chine


L'Algérie et la Chine entretiennent des relations solides dans divers domaines (sanitaire, industriel et technologique...), et ce depuis le recouvrement de son indépendance et surtout durant la décennie noire, précise l'analyste politique. Des relations qui se sont renforcées davantage au fil des années notamment depuis l'adhésion de l'Algérie en septembre 2018 à l'initiative de "la Ceinture et de la Route".

Ainsi, détaille Ismaïl Debbech, au cours de la dernière décennie, la coopération économique entre l'Algérie et la Chine a atteint près de 9 milliards de dollars par an et devrait doubler, si elle était maintenue à cette cadence, notamment après la réalisation du port de Cherchell qui constitue un défi et une grande réalisation pour l'avenir de la coopération entre les deux pays.

Sur le plan international, la Chine et l'Algérie ont des positions complémentaires concernant le règlement des conflits régionaux et face aux enjeux internationaux, sous couvert des slogans du +Printemps arabe+, sans parler de leurs positions communes en faveur des causes humanitaires et des questions internationales dans le cadre de l'équilibre et de la justice internationale, conclut M. Debbech.

"La Ceinture et la Route": les relations algéro-chinoises, un modèle exemplaire
  Publié le : mardi, 29 juin 2021 19:00     Catégorie : Algérie     Lu : 7 foi (s)   Partagez