Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme

Publié le : jeudi, 24 juin 2021 19:48   Lu : 0 fois

ALGER - Les examens du Baccalauréat pour la session juin 2021 ont pris fin jeudi dans une ambiance   d'optimisme parmi les candidats, confortés par des sujets "abordables" et "puisés des cours dispensés dans le programme scolaire" dans toutes les matières.

Durant le cinquième et dernier jour de cet examen national, auquel ont pris part plus de 731.000 élèves, les candidats des filières scientifiques et mathématiques ont passé, la matinée, l'épreuve des sciences physiques dont les sujets ont été jugés "acceptable" par les candidats qui s'accordent à relever que "même si les sujets étaient axés sur les cours du programme scolaire, ils étaient trop longs, ils exigeaient beaucoup de concentration".

Affichant son optimisme, Djida, 17 ans, qui précise avoir choisi le premier sujet, estime que les questions des sciences physiques étaient abordables pour tout le monde.

De son côté, le candidat Rayan du Lycée Mohamed Boudiaf à El Madania s'est dit optimiste quant à la réussite et à la poursuite des études supérieures en sciences et mathématiques ou mathématiques et technologie.

S'agissant de la filière des langues étrangères, certains candidats du Lycée "Ali Boumendjel" aux Sources ont exprimé leur satisfaction quant à la "facilité" des sujets.

 

Des parents d'élèves pour une révision du calendrier du Baccalauréat

 

Plusieurs parents rencontrés au centre d'examen du lycée Mohamed Boudiaf se sont plaints de l'éloignement des centres d'examen des lieux de résidence des candidats, à l'instar d'un résidant à Telemly qui a affirmé que "l'orientation vers les aux centres d'examen n'était pas étudié", soulignant que sa fille scolarisée au lycée Ali Zaamoum (Telemly) se retrouve au centre d'examen du lycée Mohamed Boudiaf d'El Madania, ce qui l'oblige à l'accompagner à 7h du matin quotidiennement.

Par ailleurs, les parents d'élèves ont exprimé également leur mécontentement quant à la pression qu'ils traversent tout au long des examens du baccalauréat en raison de l'intensité des examens par jour, suggérant "la révision du calendrier des épreuves du baccalauréat et la consécration d'une journée d'examen pour chaque filière concernant sa matière essentielle, à l'instar des sciences naturelles, des mathématiques ou de physique".

La session de juin 2021 a été émaillée de cas de triches, ce qui a amené les chefs de centres d'examens à prendre des mesures supplémentaires pour pallier à toute tentative.

Durant les deux derniers jours, les centres d'examens au niveau national ont vécu une véritable "situation d'urgence" avec l'insistance des chefs de centres sur l'impératif de renforcer la surveillance dans les salles d'examen et la mobilisation des surveillants pour accompagner les candidats aux sanitaires.

Le ministère de la Justice avait annoncé, mercredi dans un communiqué, des poursuites judiciaires à l'encontre de 62 individus, dont 26 ont été placés en détention et 7 autres sous contrôle judiciaire.

"Des peines d'emprisonnement ferme de 6 mois à 3 ans assorties d'une amende de 500.000 Da ont été prononcées à l'encontre de 28 d'entre eux", ajoute la même source.

"Ces cas de fraude ont été traités par les juridictions compétentes des Cours de Laghouat, M'Sila, Guelma, Djelfa, Sétif, Mila, Tébessa, Ghardaïa, Tipasa, Tissemsilt, Blida, Bouira, Chlef, Mascara et Mostaganem", a encore précisé la même source.  

Les faits attribués aux mis en cause, concernent "le délit de diffusion de sujets d'examens et de corrigés types du BAC par le biais de moyens de communication à distance".

Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme
  Publié le : jeudi, 24 juin 2021 19:48     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez