L’Association des Oulémas, défenseur de la personnalité nationale

Publié le : samedi, 17 avril 2021 16:51   Lu : 118 fois
L’Association des Oulémas, défenseur de la personnalité nationale

ALGER - le Conseiller du président de la République, chargé des Archives et de la Mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, a affirmé, samedi à Alger, que l’Association des Oulémas musulmans algériens (AOMA) avait été un défenseur des fondements de la personnalité nationale et un appui au Mouvement national dans son combat jusqu’à la victoire.

L’Association des oulémas musulmans algériens "a défendu les fondements de la personnalité nationale et aidé le Mouvement national jusqu’à la victoire en l'absence de toute forme d'antagonisme", a indiqué M. Chkhi lors d’une conférence animée au siège des Archives nationales, à l’occasion de la célébration de la Journée du Savoir (Yaoum El Ilm) et du 81e anniversaire du décès de Cheikh Abdelhamid Ibn Badis, en présence de membres du Gouvernement et du Conseiller du président de la République, Abdelhafid Allahoum.

Evoquant "une répartition des rôles", il a souligné que l’AOMA et les composantes du Mouvement national avaient pour dénominateur commun ‘l’Algérie notre patrie, l’Islam notre religion, l'arabe notre langue", assurant que les différends n'ont jamais porté sur des questions de fond.

En 1935, l’Association des oulémas musulmans algériens a élaboré un programme basé sur l’enseignement, un programme duquel s’est inspiré le Mouvement national dans son combat", a rappelé M. Chikhi.

Dans ce même cadre, M. Chikhi a estimé que le mouvement réformiste initié par les fondateurs de l'Association, Cheikhs Abdelhamid Ben Badis et El Bachir Ibrahimi, avait trouvé un large écho auprès du peuple algérien, relevant sa différence par rapport aux mouvements de réforme au Moyen Orient.

Dans une déclaration à la presse, en marge d'une exposition organisée par la même occasion, M. Chikhi a annoncé l'organisation prochainement d'une conférence sur la Mémoire, précisant que cette rencontre interviendra à l'issue des conférences régionales en cours en vue d'arrêter le programme définitif du dossier mémoriel.

Réitérant que "les portes des Archives nationales sont ouvertes aux historiens et chercheurs", le Conseiller du Président de la République a indiqué que "le Centre des Archives nationales applique les lois et les procédures en vigueur dans tous les pays du monde concernant la classification des Archives accessibles et non accessibles".

S'agissant des négociations avec la partie française sur le dossier de la Mémoire, M. Chikhi a déclaré que "la pandémie du Coronavirus est venue retarder les pourparlers".

Media

L’Association des Oulémas, défenseur de la personnalité nationale
  Publié le : samedi, 17 avril 2021 16:51     Catégorie : Algérie     Lu : 118 foi (s)   Partagez