Commandant de la Garde Républicaine: Le lien Nation-Armée n'est ni récent ni conjoncturel

Publié le : vendredi, 19 mars 2021 18:21   Lu : 106 fois

TIPASA - Le Commandant de la Garde Républicaine, le Général d'Armée Benali Benali, a affirmé, jeudi depuis Tipasa, que "le lien entre la Nation et son armée n'est ni récent ni conjoncturel, dicté par des évènements exceptionnels imprévus".

Dans une allocution lue en son nom par le directeur du Complexe d’équitation du Commandement de la Garde Républicaine, le Lieutenant-colonel Mohamed Rahal, à l'occasion de la cérémonie du coup d’envoi des journées d’équitation à l'annexe Abane Ramane de l'Académie de Cherchell, le Général d'Armée Benali Benali a déclaré que "le lien entre la Nation et son armée n'est ni récent ni conjoncturel dicté par des évènements exceptionnels imprévus", soulignant qu'il s'agit d'un "lien sacré qui continuera à s'approfondir et à se consolider", étant donné que le peuple "est l'origine et la quintessence de l'Armée" et "tous deux abreuvés à la source du nationalisme".

Cet évènement, dont le coups d'envoi a été donné par le Commandant de l'Académie militaire interarmes de Cherchell (AMIA), le Général-major Selmi Bacha, reflète "notre legs culturel fortement lié aux us et coutumes de nos aïeux", a-t-il relevé affirmant que la place qu'occupe la mémoire nationale dans notre pays sous-tend le lien de notre peuple, et particulièrement nos jeunes, avec leur passé, et leur offre, ainsi qu'aux générations futures, l'opportunité de s'inspirer de la Glorieuse guerre de libération et de la lutte acharnée contre le colonisateur".

"En cette phase particulière, nous avons tant besoin de nous enorgueillir de notre Glorieuse histoire et d'en tirer des enseignements", a-t-il dit, affirmant que "seule notre conscience de l'ampleur des sacrifices et actes héroïques est à même de nous permettre d'établir des passerelles entre le passé et le présent et de redynamiser la consécration du serment des Chouhada, avec dévouement et abnégation, conformément aux principes de la Glorieuse guerre de libération".

Dans ce contexte, le haut Commandement de l'ANP a accordé "une grande majeur" à l'équitation au niveau de ses structures, en tant que legs de nos aïeux", a-t-il poursuivi, soulignant les couleurs de l'uniforme des éléments de la cavalerie nationale, inspirées de l'emblème national, symbole de notre appartenance et attachement à notre patrimoine culturel, traduisant ainsi notre détermination à préserver notre identité nationale par le biais de l'équitation qu'il qualifiée de "valeureux legs d'un peuple authentique".

La programmation de cette activité de communication se veut l'occasion d'insuffler une dynamique du Centre d'équitation militaire, à travers la vulgarisation des activités équestres au sein de l'ANP en faveur des militaires, notamment les cadettes et cadets de la nation.

Elle vise aussi à valoriser les dimensions militaire, historique, sportive, thérapeutique, culturelle, et patrimoniale de l'équitation, en sus d'échanger les expériences et les connaissances sur la maîtrise de certaines techniques particulières pour la prise en charge des urgences de la médecine équine, a-t-il observé.

L'ensemble de ces objectifs s'inscrivent dans le cadre du grand intérêt qu'accorde le Haut Commandement de l'ANP à la promotion de ce legs civilisationnel au rang de l'élite et à la consolidation des liens de communication avec les médias et les citoyens, en leur offrant l'opportunité de mieux connaître les spécialités de la Garde républicaine, a précisé le Commandant de la Garde Républicaine.

Pour sa part, le Commandant de l'Académie militaire de Cherchell, le Général-major Selmi Bacha a mis l'accent sur l'importance de l'équitation et la nécessité de sa généralisation au profit des militaires à travers la consolidation de l'ouverture sur le monde l'équitation et la valorisation des dimensions militaires, historiques, sportives et culturelle de cette pratique sportive.

L'initiative a pour objectif, en outre, l'intégration de nouveaux protocoles de soins par l'équitation au profit de militaires et d'enfants souffrant de certaines maladies.

S'étalant jusqu'au 20 mars prochain, la manifestation comprend un riche programme permettant aux familles de visiter une exposition sur les spécialités et outils de travail de la Garde Républicaine, notamment l'élevage des chevaux en Algérie.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre du programme annuel des préparatifs du Commandement de la Garde Républicaine 2020-2021 portant organisation de trois manifestations au niveau de trois Centres militaires d'équitation du 10 au 28 mars courant. Elle prévoit également l'organisation de plusieurs expositions et conférences animées par des experts et spécialistes sur l'hippiatrie et la médecine équine.

Commandant de la Garde Républicaine: Le lien Nation-Armée n'est ni récent ni conjoncturel
  Publié le : vendredi, 19 mars 2021 18:21     Catégorie : Algérie     Lu : 106 foi (s)   Partagez