Guerre de Libération, "une école vivante et un modèle d'émancipation à suivre"

Publié le : mardi, 16 mars 2021 17:21   Lu : 36 fois
Guerre de Libération, "une école vivante et un modèle d'émancipation à suivre"

ALGER- Des participants à une conférence d'Histoire ont estimé, mardi à Alger, que la Glorieuse Guerre de libération nationale était "une école vivante et modèle d'émancipation à suivre", mettant en exergue l'importance de "s'approfondir" dans l'étude de la stratégie militaire de cette Révolution, "source d'inspiration pour tant de peuples".

Les participants à cette conférence organisée par le Centre national des études et des recherches sur le mouvement national et la révolution du 1er novembre 1954 (CNERMN54), à l'occasion de la commémoration de l'anniversaire de la Fête de la victoire (19 Mars 1962), ont souligné que la Guerre de Libération nationale, "est une école vivante et mode d'émancipation à suivre", citant entre autres, preuves, "l'inégalité en termes de forces militaires entre l'Armée de Libération Nationale (ALN) et l'Armée du colonisateur français, classée, à l'époque, parmi les armées les plus puissantes dans le monde".

A ce propos, le moudjahid Aissa Kacemi expliqué le succès de la Glorieuse Révolution, qu'il qualifie d'"unique en son genre", par "la détermination et la forte volonté qui caractérisaient les éléments de l'ALN, soutenus par le peuple algérien qui était résolu à libérer la Patrie et à recouvrer sa souveraineté"

Relevant que cette détermination à permis de défier toutes les difficultés, particulièrement le manque d'expérience militaire et d'approvisionnement en armes, il a exhorté les jeunes à "s'inspirer des valeurs et principes de la génération du 1e Novembre 1954, qui a placé l'intérêt de la Patrie au-dessus de toute autre considération.

Pour sa part, Dr. Ahmed Adimi a présenté un exposé exhaustif sur la stratégie militaire de la Révolution, mettant en avant les moyens de riposte de l'ALN aux opérations militaires de l'armée coloniale. Il a préconisé, dans ce sens, l'étude "minutieuse" de la stratégie militaire de cette Révolution, "source d'inspiration pour plusieurs peuples".

L'ambassadeur de l'Etat de Palestine à Alger, Amine Makboul a affirmé que la Révolution algérienne "est une véritable référence en matière d'émancipation et de libération", saluant à cette occasion la position de l'Algérie en faveur de la cause palestinienne.


Lire aussi : Fête de la victoire: appel à l'installation d'un conseil supérieur de la mémoire


De son côté, l'ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger,Abdelkader Taleb Omar a salué les positions de l'Algérie et son appui à la cause sahraouie, soulignant que la Glorieuse guerre de libération nationale "est un modèle, voire un exemple à suivre".

M.Taleb Omar a tenu à cette occasion pour à réitérer l'impératif d'appliquer la légalité internationale pour le règlement de la question sahraouie et l'accès du peuple sahraoui à son droit à l'autodétermination.

Il a loué, en conclusion, le discours du président de la République, Abdelmadjid Tebboune devant le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) dans lequel il avait affirmé que la fin du conflit au Sahara occidental ne saurait être par "prescription" ou "par "la politique du fait accompli".

Guerre de Libération, "une école vivante et un modèle d'émancipation à suivre"
  Publié le : mardi, 16 mars 2021 17:21     Catégorie : Algérie     Lu : 36 foi (s)   Partagez