Abdelhamid Mehri, un farouche défenseur des constantes nationales

Publié le : samedi, 30 janvier 2021 20:30   Lu : 276 fois
Abdelhamid Mehri, un farouche défenseur des constantes nationales

 

ALGER - Le défunt Abdelhamid Mehri était "un homme de positions et de convictions et un farouche défenseur des constantes nationales" ont souligné les participants à une rencontre commémorative à l'occasion du 9e anniversaire de sa disparition.

Organisée par la Fondation "El Hiwar", en présence du Conseiller du président de la République, Abdelhafid Allahoum et de plusieurs personnalités nationales et des intellectuels, la rencontre a été l'occasion de rendre hommage à l'homme, "véritable école de convictions, intellectuel éclairé et politique de grande moralité".

Dans une communication sur le parcours militant du défunt, l'historien Mohamed Larbi Zbiri a souhaite voir cet Homme érigé en "référence" à l'université algérienne pour que les générations puissent s'abreuver de sa pensée, affirmant qu'il avait été toute sa vie humble et modéré, faisant prévaloir l'amour de la patrie et le sacrifice à son service au dessus de toutes les considérations.

Qualifiant le défunt Abdelhamid Mehri de "personnalité mythique", l'ancien ministre de l'Education Ali Ben Mohamed a rappelé que son parcours militant remontait à ses 18 ans lorsqu'il était sorti manifester à Oued Zenati à El Khroub (Constantine) avec la population contre le refus de l'occupant de la construction d'une mosquée.

A à peine 20 ans, il adhéra au Parti du peuple algérien pour devenir  membre du Comité central avant d'être arrêté et emprisonné en 1954, a souligné le conférencier évoquant les hautes fonctions  responsabilités qu'il avait occuper aussi bien durant la Glorieuse guerre de libération nationale qu'après l'indépendance, notamment en tant qu'ambassadeur à Paris et à Rabat et représentant de l'Algérie à l'Unesco.

De son côté, l'enseignant universitaire Mokhtar Merzak, qui avait occupé le poste de chef de cabinet lorsque le défunt était Secrétaire général du parti FLN, a mis en avant les hautes valeurs et la pensée éclairée qui faisaient du défunt une grande personnalité nationale, à l'instar de ses pairs Ait Ahmed, Mohamed Boudiaf et Mhamed Yazid.

Intervenant lors de cette rencontre, l'écrivain et journaliste Mohamed Bouazzara a évoqué, pour sa part, certains aspects personnels et historiques du Moudjahid soulignant ses vertus, sa grande sagesse et son militantisme au service de l'Algérie. Abdelhamid Mehri restera un personnage historique de premier plan, a-t-il assuré.

Abdelhamid Mehri, un farouche défenseur des constantes nationales
  Publié le : samedi, 30 janvier 2021 20:30     Catégorie : Algérie     Lu : 276 foi (s)   Partagez