Collectivités locales : 386 élus locaux "suspendus"

Publié le : jeudi, 28 janvier 2021 18:27   Lu : 90 fois

ALGER- Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, a fait état, jeudi à Alger, de 386 élus locaux "suspendus" sur un total de 24.876 depuis 2017 à ce jour.

A une question sur la révision de la loi relative à l’élu local, lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre de l'Intérieur a indiqué que le président de l’Assemblée populaire communal (APC) "est soumis à la même législation que le gestionnaire des entreprises publiques, notamment la loi relative à la comptabilité publique et la réglementation des marchés public et des Délégations de service public", précisant que "le nombre des suspendus depuis 2017 à ce jour est de 386 élus locaux sur un total de 24.876, soit 1,6%".

M.Beldjoud a affirmé en outre que dans le cadre des "importantes" réformes engagées par les Pouvoirs publics afin de permettre aux Collectivités territoriales de s’acquitter "pleinement" de leurs prérogatives, plusieurs ateliers ont été organisés pour "consolider les capacités des communes en matière de valorisation des ressources financières, fiscales et humaines (personnels et élus), a souligné M Beldjoud.

Ajoutant que l'objectif étant également de "renforcer le contrôle financier et le rôle des Secrétaires généraux des APC", il a assuré que "ceci a permis de mieux maitriser et rationnaliser les dépenses publiques ".

A ce propos, il rappelé que la stratégie adoptée par son département en matière de formation et de perfectionnement des personnels et élus locaux reposait sur une formation de base et spécialisée au niveau de l’Ecole national d’administration (ENA) en faveur des ingénieurs de la Ville ainsi que sur des cycles de formation organisés au profit des cadres du secteur.


Lire aussi: Loi électorale: 11 partis ont soumis des propositions pour modifier la mouture de l'avant-projet


Dans le même contexte, le ministre a fait savoir que depuis 2016,  1903 cadres et employés ont bénéficie de perfectionnement de niveau, à travers une formation qualitative, dans de nombreux domaines, comme la gestion financière des Collectivités locales, le management,  la démocratie participative, la gestion des catastrophes, l'hygiène, la gestion des déchets".

Des formations ont également profité, depuis 2015, à 2007 élus locaux et 57.000 employés relevant de l'administration locale, a encore ajouté M. sBeldjoud.

Evoquant, par ailleurs, la stratégie de transition énergétique au niveau local", le ministre a mis en avant les nombreuses instructions émises par on département, dont la dernière datant de mars dernier et visant à lutter contre le gaspillage et la consommation excessive d'énergie au niveau des Collectivités locales et à encourager une consommation rationnelle et le recours à l'énergie renouvelable.

Il a rappelé, dans ce sens, le programme visant à remplacer les lampes ordinaires par des lampes économiques permettant de réduire la consommation de l'énergie, ainsi que la généralisation de l'utilisation de l'éclairage solaire.

Le ministre a fait état, ainsi, de la mise en place, jusqu’à décembre 2020, de plus de 180 000 nouveaux éclairages publics et le remplacement de 173984 lampes classiques par des lampes LED.

En conclusion, M. Beldjoud a insisté sur "la coordination parfaite"  entre les responsables locaux et les acteurs de la société civile pour "trouver des solutions aux problèmes soulevés" au niveau local.

Collectivités locales : 386 élus locaux "suspendus"
  Publié le : jeudi, 28 janvier 2021 18:27     Catégorie : Algérie     Lu : 90 foi (s)   Partagez