L'amendement de la Constitution nécessite la mobilisation de tous

Publié le : mardi, 05 janvier 2021 16:51   Lu : 0 fois
L'amendement de la Constitution nécessite la mobilisation de tous

MOSTAGANEM - Le dernier amendement de la Constitution nécessite la mobilisation de tous à même de réaliser les changements nécessaires à l’édification de l’Algérie nouvelle, a indiqué mardi à Mostaganem le médiateur de la République, Karim Younes.

"Le document d’amendement de la Constitution passé par un référendum populaire et signé, la semaine dernière, par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune, nécessite une mobilisation de notre part et une connaissance des attentes des citoyens des changements nécessaires pour l’édification d'une Algérie nouvelle, cohérente, forte, de progrès, de justice et d'égalité", a déclaré M. Younes lors d’une rencontre avec les autorités locales à la maison de culture Ould Abderrahmane Kaki.

"Nous devons être à l'écoute des préoccupations des citoyens, connaître leurs intérêts différents et oeuvrer à opérer une rupture effective avec les pratiques négatives du passé", a souligné le médiateur de la République.

A ce propos, M. Younes a indiqué que l’instance de la médiation de la République est en phase d'élaborer son rapport annuel à présenter au Président de la République. Ce rapport comprend un bilan d'activités au niveau national et local où sont mentionnés les ministères et les wilayas ayant joué leur rôle vis-à-vis de la médiation et les autres n’ayant pas répondu.


Lire aussi: Constitution amendée : une nouvelle ère démocratique


Au sujet d'activités de l’instance de médiation, il a cité le traitement de près de 8.000 requêtes et la réception de 3.000 citoyens et rapports comportant des préoccupations, notamment pour ce qui est des secteurs de la santé, de la protection sociale, du logement, de l’emploi, du domaine foncier et de l’éducation, ainsi que l’amélioration des conditions de vie des citoyens, a ajouté le médiateur de la République.

Karim Younes a expliqué, lors de cette rencontre, que le délégué local de la médiation de la République à travers les wilayas "est un responsable nommé par décision du Président de la République pour être facilitateur et accompagnateur au profit des citoyens, jouissant d’une bonne moralité et d'une bonne réputation et ayant la capacité d’écouter et de dialoguer sans distinction ni discrimination".

M.Younes a effectué une visite à la délégation locale du médiateur de la République et a exhorté les employés à bien accueillir les citoyens et à les aider dans la rédaction de requêtes, avant de visiter le musée de wilaya du moudjahid.

 

L'amendement de la Constitution nécessite la mobilisation de tous
  Publié le : mardi, 05 janvier 2021 16:51     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez