Bureaucratie: une action de numérisation d’envergure en phase d’achèvement

Publié le : samedi, 02 janvier 2021 18:05   Lu : 39 fois
Bureaucratie: une action de numérisation d’envergure en phase d’achèvement

ALGER - Une action de numérisation d’envergure concernant 23 secteurs d’activité, qui vise notamment à rapprocher l’Administration du citoyen est en passe d’être concrétisée, a indiqué le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Mounir Khaled Berrah.

Pilotée par son département ministériel, cette initiative vise notamment à "rapprocher l’administration du citoyen et contribuer dans la lutte contre la bureaucratie", a-t-il précisé lors de son passage dans l’émission hebdomadaire du Soir d’Algérie, "LSA Direct".

Plus explicite, le ministre avance qu’il s’agit à travers cette initiative de faire aboutir "près de 80 opérations de numérisation".

Il a également souligné que "le ministère de la Numérisation et des Statistiques entend simplifier la vie aux citoyens en trouvant des solutions aux bugs récurrents, constatés dans l’accès au réseau internet".

Selon lui, ces difficultés doivent être surmontées à travers notamment la création d’un "environnement propice à l’émergence d’un dispositif favorable à la numérisation".

Il a également souligné la nécessité "d’imposer une culture du numérique" et d’œuvrer à "compenser les retards accusés dans le processus de la numérisation".

Le ministre, a, dans ce sens, affirmé que la mise en place d’une stratégie nationale pour une transformation numérique, contribuera à l’amélioration du service public en direction du citoyen et de donner de l’efficacité à l’action économique.

Il, a, aussi souligné que la mission de son département est "de veiller au développement et au renforcement de ce qu’on appelle système statistique national et du chiffre de façon globale’’.

Concernant la mise de l’Office national des statistiques (ONS) sous tutelle de son département ministériel, il affirme que "l’association des statistiques au numérique n’est pas fortuite (..) car il s’agit, de deux dimensions transversales qui viennent en appui à l’action de tout développement ".

Il a, dans ce cadre, considéré qu’une numérisation développée du monde administratif et économique permettra au système de statistique national de s’enrichir.

Le ministre, a, dans contexte, fait savoir que le Conseil national des statistiques, sera "incessamment relancé" précisant que le décret qui s’y réfère est en cours de signature.


Lire aussi: Une plateforme numérique pour retirer à distance les documents d'état civil


Cet organe, a-t-il poursuivi,  constitue un espace d’échange et de coordination interinstitutionnel.

En matière de législation, M . Berrah a mis en exergue l’importance de réviser les dispositions régissant la loi sur les statistiques, rappelant qu’elle existait depuis 1994.

Selon lui le système national des statistiques "n’agit pas véritablement en système dès lors que les actions sont individualisées, voire cloisonnées".

Pour le ministre, il faut améliorer la coordination interinstitutionnelle en redéfinissant les concepts et la manière de procéder.

Il a, à ce propos, expliqué que le Conseil national des statistiques aura un plan de charge important, dont la révision de la loi des statistiques qui "devra intégrer désormais, un certain nombre de préoccupations".

Il est, dans ce cadre, revenu sur le plan d'action du gouvernement dans son volet statistique, concernant le renforcement du maillage statistique local.

Cette opération déjà lancée est la première étape dans le cadre de la mise en place d'un système local d'information statistique, a-t-il expliqué, ajoutant qu'avec un système des statistiques local, "les résultats seront plus complets, et mieux ordonnés ".

En réponse à une question sur la numérisation au niveau des instances publiques, il a indiqué qu’un canevas portant sur 4 volets principaux a été envoyé à l’ensemble des départements ministériels.

Ces aspects concernent "l’organisation et les ressources humaines, la règlementation, le financement et les infrastructures", a -t-il expliqué.

Selon lui, il a été constaté que l’ancrage du numérique diffère d’un département ministériel à un autre, tandis qu’en matière de ressources humaines, il a été enregistré un sous-effectif en termes de personnel spécialisé dans le domaine.

Bureaucratie: une action de numérisation d’envergure en phase d’achèvement
  Publié le : samedi, 02 janvier 2021 18:05     Catégorie : Algérie     Lu : 39 foi (s)   Partagez