Abane Ramdane avait une vénération pour l'unité nationale

Publié le : lundi, 21 décembre 2020 17:36   Lu : 31 fois
Abane Ramdane avait une vénération pour l'unité nationale

ALGER- Le Chahid Abbane Ramdane "a marqué de son empreinte le Mouvement national" grâce aux nombreuses qualités qui étaient les siennes, notamment sa "vénération pour l'unité nationale", ont unanimement souligné, lundi à Alger des enseignants universitaires et des chercheurs en histoire.

Lors d'une conférence organisée au Musée du Moudjahid à l'occasion du centenaire du Chahid-symbole Abane Ramdane (1920-2020) et du 63e anniversaire de sa disparition, les participants ont mis en évidence ses nombreuses qualités sous tendant sa "vision prospective d'un leader qui a marqué de son empreinte le Mouvement national et qui avait une vénération pour l'unité nationale".

Tous les témoignages sur Abane Ramdane "reconnaissent sa grande formation politique et intellectuelle" et le présentent comme "un cerveau", a indiqué Azzedine Boukenna, doyen de la faculté de Bouzaréah, citant Yves Courrière qui disait de lui que "Abane était remarquablement intelligent. C'était en outre un homme juste et d'une sincérité absolue (...) Tout ce qui lui importait était l'unité nationale".

L'intervenant a fait savoir que les témoignages sur Abane Ramdane se sont intéressés à ses idées politiques à travers sa formation politique, intellectuelle et historique, tout en mettant en avant son authenticité.

Remarquable dirigeant au sein du Front de libération nationale (FLN), Abane Ramdane, a également été à l'origine de la création de plusieurs organisations, dont l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et la Fédération de France du FLN, a-t-il rappelé, mettant aussi en exergue son rôle dans la tenue du Congrès de la Soummam en 1956.

De son côté, le Dr Ahmed Adimi a mis en avant le rôle joué par Abane Ramdane dans la communication de guerre face à la propagande française et sa réussite en dépit du manque de moyens, mais grâce à son génie, à porter loin et même très loin, la voix de la Révolution algérienne.


Lire aussi : Zighoud Youcef-Abane Ramdane: deux hommes d’Etat et une vision commune


Il a ainsi évoqué l’apport de ce Chahid à la création du journal "El Moudjahid", l’élaboration d’un plan judicieux pour son impression, d’abord à La Casbah puis à Tunis, mais aussi sa distribution ciblée en direction d'éminentes personnalités politiques dans le monde.

Soulignant le succès du journal face à la propagande française à la faveur de divers canaux de communication, M. Adimi, a rappelé, dans le même sens, l'importance des stations de radio crées à Tunis mais également à la frontière algéro-marocaine, et dont l'objectif était de renforcer la confiance Algériens en leur Révolutions et en ses dirigeants.

Intervenant à cette occasion, M. Amar Belkhodja, auteur et chercheur en histoire, a jugé important de mettre en lumière les qualités et le parcours militant de cette figure historique.

Dans le même sens, le moudjahid Mohamed Ghafir, dit "Moh clichy" a mis en avant les orientations "cruciales" que Abane Ramdane adressées aux membres de la Fédération de France du FLN, et qui étaient axées, a-t-il dit, sur les modalités de collecte de fonds pour la Révolution, l’organisation des émigrés algériens en France et en Europe et le transfert de la Révolution sur le territoire de la France.

Abane Ramdane avait une vénération pour l'unité nationale
  Publié le : lundi, 21 décembre 2020 17:36     Catégorie : Algérie     Lu : 31 foi (s)   Partagez