La préservation du processus constitutionnel a épargné à l'Algérie bien des échecs

Publié le : dimanche, 20 décembre 2020 19:04   Lu : 50 fois
La préservation du processus constitutionnel a épargné à l'Algérie bien des  échecs

ALGER- Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine a affirmé, dimanche, que la préservation du processus constitutionnel avait "épargné au pays nombre d'échec et de pièges" tendus à l'Algérie relevant que "la cohésion du peuple avec son armée avait davantage consolidé le front interne", indique un communiqué de l'APN.

Présidant une réunion du Bureau de l'APN, M. Chenine a rappelé les "acquis réalisés par l'Algérie après un an d'investiture du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune", estimant que "la préservation du processus constitutionnel avait épargné au pays plusieurs échecs et pièges tendus à l'Algérie".

Pour M. Chenine, "la cohésion du peuple avec son armée avait davantage consolidé le front interne et contribué à la réussite du processus de réformes politiques, en tête desquelles la révision de la Constitution outre les projets de loi, les panels de dialogue et les conférences spécialisées traitant divers domaines. L'année a connu également une dynamique diplomatique inhabituelle en dépit de la pandémie de Coronavirus qui a freiné des projets et en a reporté d'autres".


Lire aussi : Une année après l'investiture du Président : la révision de la Constitution, chantier phare de l'Algérie nouvel


Après avoir souhaité santé et bien-être au Président de la République, le président de l'APN s'est dit "optimiste quant à l'éventualité de vaincre la pandémie de Coronavirus et relever tous les défis auxquels l'Algérie est confrontée".

S'agissant de l'ordre du jour de la réunion, le Bureau de l'APN a examiné trois demandes introduites par la Commission de l'Habitat, de l'équipement et de l'hydraulique portant organisation d'une visite à Mila, la Commission de la Culture, de la communication et du tourisme pour organiser des visites à Tamanrasset et Djanet, et la Commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle pour organiser une journée parlementaire sur l'impact des essais nucléaires à Reggan et une visite dans cette région.

La préservation du processus constitutionnel a épargné à l'Algérie bien des échecs
  Publié le : dimanche, 20 décembre 2020 19:04     Catégorie : Algérie     Lu : 50 foi (s)   Partagez