Relations algéro-chinoises : un partenariat stratégique global et ambitieux

Publié le : dimanche, 20 décembre 2020 18:36   Lu : 16 fois
Relations algéro-chinoises : un partenariat stratégique global et ambitieux

ALGER- L’Algérie et la Chine célèbrent le 62ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques qui remontent à un certain dimanche 20 décembre 1958, et qui ont atteint la phase de partenariat stratégique global, au moment où les deux pays aspirent à les hisser à un haut niveau et à réaliser davantage de profits aux deux peuples notamment « leur coopération exemplaire » face à la pandémie de la COVID-19.

Depuis l’établissement de leurs relations, l’Algérie et la Chine se sont engagées aux principes du respect mutuel et de l’intérêt réciproque. Elles ont œuvré à redonner vie à leurs relations bilatérales à travers les communications et la coopération «continue et étroite». 

Les deux pays se sont toujours entraidées dans les questions d’intérêt commun et ont maintenu le contact et la coordination étroite à l’égard des questions régionales et internationales, dès lors qu’ils soutiennent le pluralisme et les causes justes et préservent les droits et les intérêts légitimes des pays en développement.

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait affirmé lors d’une entrevue accordée à des médias nationaux en avril dernier, que « l’Algérie et la Chine sont liées par une relation de forte amitié remontant à la période de la Guerre de libération et s'est poursuivie après l'indépendance ».

Le Président Tebboune avait rappelé la bataille acharnée menée par l'Algérie pour l'adhésion de la Chine à l'Organisation des Nations Unies (ONU) et leurs accords stratégiques signés dans plusieurs domaines. 

Historiquement, la Chine était le premier pays non arabe à reconnaître le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) après sa proclamation en 1958.

Les relations entre les deux pays se sont développées après l’indépendance de l’Algérie. D’ailleurs, la Chine a envoyé des aides humanitaires et un staff médical à l’Algérie.

L’Etat algérien était parmi les premiers pays africains à reconnaitre la République populaire de Chine, de même qu’elle a défendu vivement la campagne chinoise pour que ce pays soit reconnu à l’ONU.

L'ambassadeur de Chine en Algérie avait prévu récemment à ce que les relations algéro-chinoises soient "plus brillantes" à l'avenir, compte tenu des nombreux éléments qui renforcent ces relations, notamment après l'étroite coopération entre les deux pays pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) qui a touché tous les pays depuis la fin 2019.

"Ces relations, qui s'étendent à plus d'un demi-siècle, connaissent une nouvelle étape de coopération entre les deux pays contre la pandémie, et notamment sur la crise libyenne et la défense conjointe des mêmes principes dans le cadre de la solidarité avec l'Afrique", a déclaré l’ambassadeur chinois, soulignant «la détermination commune» des dirigeants des deux pays à «réaliser une grande intégration économique».

Il a affirmé, par ailleurs, que la Chine "apprécie hautement le rôle important que joue l'Algérie dans sa guerre contre le terrorisme et dans la gestion des affaires de sécurité régionale, et soutient ses efforts pour jouer un rôle constructif dans la résolution des questions sensibles au niveau régional à l’instar des questions de la Libye et du Mali".

Dans le cadre de leurs efforts conjoints pour lutter contre la pandémie de la covid-19, l'Algérie et la Chine ont fait preuve d'une "coopération et solidarité exemplaires", selon les observateurs. L'Algérie a fourni en février dernier des aides urgentes à la Chine pour contribuer à enrayer la propagation de la pandémie, et le président Tebboune a également envoyé à son homologue chinois Xi Jinping un message de sympathie dans lequel il a exprimé la "forte solidarité" de l'Algérie avec la Chine dans sa lutte contre la pandémie.


Lire aussi : COVID-19: la presse chinoise évoque la profondeur des relations algéro-chinoises


La Chine et l'Algérie ont coopéré pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus qui a touché tous les pays et la Chine a envoyé du matériel médical et dépêché des médecins en Algérie, ainsi qu'une équipe d'épidémiologistes dans le cadre d'un échange d'expériences pour vaincre cette pandémie.

Malgré la pandémie, la Chine et l'Algérie ont intensifié leur coopération pragmatique à un plus haut niveau et les entreprises chinoises et leurs travailleurs ont continué de renforcer leurs projets en Algérie.

La Chine a affirmé son soutien "ferme" aux efforts de l'Algérie pour lutter contre le nouveau coronavirus et dans la période post-pandémique, et a encouragé les entreprises chinoises à participer activement à la construction socio-économique de l'Algérie.

L'ambassadeur chinois a exprimé la volonté de son pays de renforcer la coordination stratégique entre les deux pays à travers l'édification sino-algérienne de "la Ceinture et la Route" et l’édification d'une Algérie nouvelle, afin que la coopération pragmatique sino-algérienne porte ses fruits et atteigne un niveau supérieur.

Relations algéro-chinoises : un partenariat stratégique global et ambitieux
  Publié le : dimanche, 20 décembre 2020 18:36     Catégorie : Algérie     Lu : 16 foi (s)   Partagez