Mémoire nationale : l’Etat a une vision "claire et à long terme" au sujet des zaouias

Publié le : vendredi, 18 décembre 2020 09:40   Lu : 18 fois
Mémoire nationale : l’Etat a une vision "claire et à long terme" au sujet des zaouias

BOUMERDES- Le Conseiller du président de la République chargé des associations religieuses et des Zaouias, Aissa Belakhdar a affirmé jeudi depuis Boumerdès que "l’Etat a une vision claire et à long terme concernant les Zaouias, car intimement liées à tous les aspects de la mémoire nationale".

"L’Etat est soucieux, par le biais du Président Tebboune, de cristalliser une vision claire et à long terme concernant les zaouias, car intimement liées à tous les aspects de la mémoire nationale", a précisé M. Belakhdar dans une déclaration à la presse en marge de sa visite, pour la deuxième journée consécutive, à nombre de zaouias à Boumerdès.

Les confréries sont donc liées, a-t-il indiqué, à "la mémoire du combat contre le colonisateur français ainsi qu’à la mémoire du savoir et de la fidélité", affirmant que "l’ère de la rupture entre le passé et le présent est irrémédiablement révolue".

La phase actuelle de l’histoire de l’Algérie "exige de nous de conjuguer nos efforts pour atteindre un développement global du point de vue économique, culturel, pédagogique et spirituel", a ajouté le Conseiller du Président de la République, estimant que "face à ces résonnances qui nous parviennent  à droite et à gauche exprimées sur les réseaux sociaux, nous n’avons d’autre choix que de nous attacher à nos origines et sources inépuisables et intarissables".

Répondant, par ailleurs, à une question sur le financement de ces zaouïas, M. Belakhdar a indiqué que " lorsque ces établissements éducatifs (zaouïas) en ressentent le besoin, les gens et les disciples sont tous disposés à les servir sur tous les plans".

Visitant la zaouïa de Sidi Amar Cherif sur les hauteurs de la commune de Sidi Daoud, M. Belakhdar a affirmé que cette zaouïa, vieille de plus de 4 siècles, avait surmonté des "circonstances difficiles" durant le colonialisme, en témoigne le nombre de "chouhadas, de moudjahdine et de ouléma qui en sont sortis".


Lire aussi : Une rencontre nationale des associations religieuses et des Zaouias prochainement


Cette zaouïa dispose même à ce jour, de disciples de différentes régions du pays et qui lui sont attachés, a-t-il ajouté. 

Arpentant les espaces de cette zaouïa qui fait l'objet d'un réaménagement, M. Belakhdar a indiqué que cet édifice religieux "compte beaucoup pour le secteur", d'autant plus que "son entrée en service est prévue courant 2021".

Inspectant la zaouïa Sidi Abderrahmane At-Thaâlibi dans la commune des Issers, à l'est de la wilaya, le Conseiller du Président de la République, a indiqué que cet édifice religieux fréquenté par des apprenants de différentes wilayas et qui porte le nom d'un des symboles importants de l'Algérie dans divers domaines scientifiques, " dispose d'atouts, à même de l'ériger en Institut d'études supérieures".

Dans la même commune (Issers), le Conseilleur a inspecté la zaouïa de Cheikh El Merdassi dans la commune de Tidjelabine à l'est de la wilaya, où il s'est enquis des différents espaces qui accueillent des apprenants du Saint Coran.  

Media

Mémoire nationale : l’Etat a une vision "claire et à long terme" au sujet des zaouias
  Publié le : vendredi, 18 décembre 2020 09:40     Catégorie : Algérie     Lu : 18 foi (s)   Partagez