Des bourses universitaires pour les recherches sur les étapes phares de la Révolution algérienne

Publié le : samedi, 12 décembre 2020 16:34   Lu : 21 fois
Des bourses universitaires pour les recherches sur les étapes phares de la Révolution algérienne

ALGER- Des bourses seront affectées aux universitaires intéressés par l’élaboration de recherches sur les étapes phares de la Révolution algérienne, "lesquelles nécessitent encore d’être approfondies", a annoncé, samedi à Alger, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

S’exprimant en marge de la rencontre, abritée au siège des Archives nationales, en commémoration du 60e anniversaire des Manifestations du 11 décembre 1960, M. Djerad a indiqué que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sera instruit à l’effet d’affecter des bourses, aux étudiants en post-graduation, "pour des recherches sur les étapes phares de la Révolution algérienne, lesquelles nécessitent encore d’être approfondies, en coordination avec le Centre national des archives".

Le Premier ministre a plaidé, en outre, pour une coopération entre le Centre national des archives et l’Entreprise publique de télévision (EPTV) en vue de réaliser une œuvre historique sur les Manifestations du 11 décembre 1960, qui ont constitué, a-t-il dit, "un tournant décisif dans le processus de la Révolution du 1e Novembre".

A rappeler qu’une chaîne TV publique, baptisée "Mémoire" et dédiée à l’Histoire de l’Algérie, avait été lancée la veille de la commémoration du 66e anniversaire du déclenchement de la Glorieuse guerre de libération nationale.

Pour M. Djerad, cette chaîne se veut "un rempart solide" contre les tentatives visant à occulter et falsifier l’Histoire nationale et à attenter à la Guerre de libération nationale, aux résistances populaires, au mouvement national et à ses symboles.


Lire aussi : Télévision algérienne: la chaine "la mémoire" lancée novembre prochain


Le Premier ministre a entamé sa visite au siège des Archines nationales, en parcourant une exposition de photos et documents historiques avant de le registre d’or sur lequel il a rappelé que les Manifestations du 11 décembre 1960, "sont une station historique de la Guerre de libération nationale, à travers laquelle le peuple algérien a exprimé pacifiquement son rejet du colonialisme français et ses aspirations à la liberté, devant le monde entier".

A cette occasion, le directeur des Archives nationales et Conseiller du président de la République, chargé du dossier de la mémoire, Abdelmadjid Chikhi, a présenté une communication dans laquelle il a mis en avant la nécessité de revoir les programmes éducatifs nationaux, et ce, pour que la nouvelle génération puisse nous comprendre dans son appréhension de l'histoire à travers la réalité historique que nous lui transmettons, a-t-il dit.

Dans ce contexte, il a longuement abordé les tenants et aboutissants des Manifestations du 11 décembre 1960 auxquelles s'est livré le peuple algérien pour réclamer le droit à l'autodétermination.

Il a souligné, dans ce sens, que l'année 1960 avait vu plusieurs tentatives de l'occupant français visant à intimider les Algériens, dont les essais nucléaires qu'il avait mené dans le Sahara algérien, prétendant devant le Monde entier, qu'ils étaient effectués dans des zones inhabitées.

Il a rappelé, également, que ces manifestations qui avaient gagné tout le pays, constituaient pour les Algériens un soulèvement contre une tromperie planifiée par le Général Charles de Gaulle, à travers la promotion de la thèse "l'Algérie française".

Des bourses universitaires pour les recherches sur les étapes phares de la Révolution algérienne
  Publié le : samedi, 12 décembre 2020 16:34     Catégorie : Algérie     Lu : 21 foi (s)   Partagez