Le FLN condamne "le deal de l’humiliation" marocain au sujet des causes sahraouie et palestinienne

Publié le : vendredi, 11 décembre 2020 17:32   Lu : 12 fois

ALGER - Le parti du Front de libération nationale (FLN) a condamné la décision du Maroc d'établir des relations diplomatiques avec l’entité israélienne, à travers un "deal de l’humiliation" qui coïncide avec la Journée mondiale des Droits de l’Homme, célébré le 10 décembre de chaque année.

"Le FLN a appris avec colère et consternation l’annonce par le royaume du Maroc d’établir des relations diplomatiques avec l’entité sioniste inique, en contrepartie d'une reconnaissance par le président américain sortant Trump de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental occupé", précise le FLN vendredi dans un communiqué.

La même formation politiqué a dénoncé, dans ce cadre, l'annonce "du deal de l’humiliation et de la honte, voire une vente de l’honneur de la patrie le jour de la Déclaration universelle des droits de l'homme", au moment où "les deux peuples palestinien et sahraoui s’engouffrent sous le joug colonial, la répression et le bafouement des droits de l’Hommes".

En réaction au Tweet du président sortant Trump publié sur son compte officiel au sujet du Sahara occidental et des relations entre le Maroc et Israël, le FLN a estimé que "le Maroc, qui prétend qu’un simple Tweet suffirait pour dénaturer les faits sur le terrain, célèbre l’établissement de liens tous azimuts avec l’entité sioniste, d’une part, et détient une souveraineté illusoire sur les territoires sahraouis, d’autre part", indique le communiqué.

Troquer le droit "constant" du peuple palestinien pour un "prétendu" droit de souveraineté sur les territoires sahraouis occupés est une marqué d’infamie politique, diplomatique et morale gravée pour ses auteurs qui ont de tout temps prétendu abriter la cause palestinienne, a ajouté la même source.

Aujourd’hui "la vérité sur la vente de cette cause sacrée a éclaté sur un Tweet fondé sur une simple illusion à temps perdu, et ne serait qu’un don d’une partie dépourvue à une autre indigne", lit-on dans le communiqué du FLN.

"En réalité, ce tweet n'apportera aucun changement à cette cause, mais il dévoilera plutôt que la complicité d'une partie de la communauté internationale avait contribué à la souffrance du peuple sahraoui et encourager l'occupant marocain à commettre davantage d'agressions et de violations", a ajouté le FLN dans son communiqué.

Assurant que le Maroc ne réussira pas avec le tweet du président sortant à camoufler ses échecs sur les territoires sahraouis, le FLN a affirmé que cette action consolidera au contraire la conviction du peuple sahraoui et sa détermination à poursuivre sa résistance jusqu'à l'autodétermination. 

Réitérant son soutien indéfectible à "la cause palestinienne jusqu'à la victoire et l'établissement de l'Etat indépendant ayant El Qods pour capitale ainsi qu'au droit du peuple sahraoui à la lutte et la résistance jusqu'à l'application des résolutions et l'organisation du référendum d'autodétermination, le FLN a mis en exergue l'histoire révolutionnaire du Sahara occidental ainsi que les positions honorables de ses dirigeants et militants.

Le FLN condamne "le deal de l’humiliation" marocain au sujet des causes sahraouie et palestinienne
  Publié le : vendredi, 11 décembre 2020 17:32     Catégorie : Algérie     Lu : 12 foi (s)   Partagez