La réhabilitation des repères de la Révolution contribuera à "promouvoir le tourisme historique et à préserver la mémoire nationale"

Publié le : vendredi, 11 décembre 2020 15:06   Lu : 12 fois

KHENCHELA - Le secrétaire général du ministère des Moudjahidine et Ayants droits, Laid Rebika, a affirmé jeudi à Khenchela, que l'objectif à travers la réhabilitation des repères de la Glorieuse révolution de libération est de "contribuer à promouvoir le tourisme historique et à préserver la mémoire nationale".

Présidant la commémoration du 60ème anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960, sous le slogan ‘’Oua Akadna El Azma An Tahya El Djazair’’, ce responsable a indiqué que le ministère des Moudjahidine consacre, chaque année, des enveloppes financières pour la restauration des repères historiques en vue de préserver la mémoire et transmettre le message des martyrs aux générations futures, en plus de promouvoir ces sites répartis à travers toutes les wilayas du pays et y impulser le tourisme.

M. Rebika, qui était accompagné de Lazhar Hani, ministre des Transports et de Kaouthar Kirikou, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, a assisté à la présentation de l’étude relative au projet de réhabilitation du siège de la wilaya I historique ‘’Ali Souaiî’’, dans la commune de Lemssara.

Dans ce même contexte, il a souligné que le ministère des Moudjahidine et Ayants droits soumettra un rapport aux services du Premier ministère pour demander la levée du gel sur ce projet, et ce, tout en prenant en considération la situation économique que traverse actuellement le pays.

Sur ce même site, le SG du ministère des Moudjahidine et Ayants droits a assuré, en outre, que ‘’la réhabilitation des monuments historiques doit se faire en coordination avec le ministère de la Culture et des Arts et des experts en la matière afin de préserver le symbole de ces lieux qui datent de la glorieuse révolution de novembre".

Procédant, par ailleurs, à l'inauguration d'un monument historique après l’achèvement de la réhabilitation du centre de torture de l’ère colonial, dans la commune de Kheirane, pour une enveloppe financière de plus de 4 millions de dinars et transformé en musée communal, M. Rebika a relevé l'importance de la réhabilitation des centres de torture datant de l'époque coloniale afin de ‘’mettre en exergue à l’intention des jeunes générations les crimes odieux commis par le colonialisme français et dévoiler l'étendue des souffrances endurées par le peuple algérien au cours de la même période’’.


Lire aussi: Manifestations du 11 décembre 1960 : la France et l'Onu contraintes à reconnaître le droit du peuple algérien


Le même responsable a également présidé la mise en service du raccordement au réseau de gaz naturel au profit de 100 foyers à Kheirane, pour un montant de 3,57 millions de dinars, avant d'inaugurer, dans la même localité, un terrain de jeu de proximité dans le village de Hala.

Rendant visite, dans ce même village, au moudjahid et membre de l’Armée de libération nationale, Abdallah Arab, le SG du ministère des Moudjahidine et Ayants droits a salué le rôle considérable joué par les moudjahidine qui se sont sacrifié corps et âme pour que vive l’Algérie libre et indépendante.

Dans la nouvelle ville 2 du chef-lieu de wilaya, ce même responsable a procédé, d’autre part, à la baptisation du nouveau quartier des 400 logements publics locatifs du nom du martyr Ahmed Houha, alias Ahmed El Ghoul, avant de se rendre au centre de repos des moudjahidine à Hammam Salihine, dans la commune de Hamma, pour inspecter cette structure et écouter les explications concernant l'étude technique du projet d'approvisionnement du centre en eaux thermales.

Le programme de la première journée de commémoration du 60 ème anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 s’est clôturé par une visite de la délégation officielle au site à partir duquel sont partis les premiers contingents de combattants de la révolution de libération dans la région de Ain Silane, sous la direction de Abbas Laghrour.

La délégation a également assisté à la présentation du projet de réhabilitation de ce repère historique et assisté à une opération symbolique de reboisement dans ce même lieu.

La réhabilitation des repères de la Révolution contribuera à "promouvoir le tourisme historique et à préserver la mémoire nationale"
  Publié le : vendredi, 11 décembre 2020 15:06     Catégorie : Algérie     Lu : 12 foi (s)   Partagez