Bengrina appelle à la conjugaison des efforts et à la collaboration contre la corruption

Publié le : jeudi, 10 décembre 2020 19:01   Lu : 26 fois

ALGER - Le président du Mouvement El Bina, Abdelkader Bengrina a appelé, jeudi, à la conjugaison des efforts et au renforcement de la collaboration pour la lutte contre toutes les formes de corruption en vue de jeter les bases de l'édification de "l'Algérie nouvelle" sur les valeurs de la régularité et de la transparence.

S'exprimant à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de lutte contre la corruption, le 9 décembre de chaque année, M. Bengrina a précisé dans un communiqué que cette journée "se veut une opportunité exceptionnelle pour relancer notre appel à tous les fidèles pour conjuguer les efforts et renforcer la collaboration en matière de consolidation de la régularité et la transparence dans la lutte contre la corruption sous toutes ses formes".

Il a exhorté à davantage de coordination entre toutes les composantes du peuple aussi bien les partis que les personnalités nationales, les syndicats et les associations de la société civile pour faire des propositions et des initiatives qui renforceront le front interne et prendront une position nationale pour lutter contre la corruption.  

Cette journée constitue également une occasion "pour jeter les bases de l'édification de l'Algérie nouvelle sur les valeurs de la régularité et la transparence et restaurer la confiance du citoyen à travers la concrétisation des revendications du Hirak populaire qui insiste sur la révocation des têtes de la corruption et la récupération de la souveraineté du peuple par sa solide union avec son Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN)", a-t-il dit.

Il a relevé que "la corruption politique est intrinsèquement liée à la corruption financière, lesquelles ont enfanté des élites qui ont mis la main sur la décision et obstrué le processus de développement par le détournement des deniers publics".

"L'inexistence de l'indépendance de la justice à l'époque de la Issaba (la bande) a ancré auprès de plusieurs responsables la conviction de l'impunité sans reddition des comptes, une situation contre laquelle nous devons réaffirmer la punition sans favoritisme ou règlement de comptes de toute personne impliquée dans les dossiers de corruption", a-t-il ajouté.

Le président du Mouvement El Bina a plaidé pour "l'assèchement de toutes les sources de corruption administrative et financière par l'application des mécanismes de contrôle et de reddition des comptes et le renforcement des textes législatifs et exécutifs", soulignant "la nécessité de poursuivre les efforts sérieux pour récupérer l'argent du peuple et ses biens détournés en les restituant au trésor de l'Etat".

"La route pour la réforme globale reste toujours longue, difficile et pleine de défis, impliquant le renforcement de la conscience du peuple en faveur de la guerre contre la corruption et l'éradication de ses sources", a-t-il conclu.

Bengrina appelle à la conjugaison des efforts et à la collaboration contre la corruption
  Publié le : jeudi, 10 décembre 2020 19:01     Catégorie : Algérie     Lu : 26 foi (s)   Partagez