Les attributions du ministre délégué chargé de la prospective fixées par décret

Publié le : mercredi, 09 décembre 2020 09:06   Lu : 84 fois

ALGER - Un décret exécutif du 22 novembre 2020, publié au Journal officiel n 70, a fixé les attributions du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la prospective.

Selon le décret, signé par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, "le ministre Délégué auprès du Premier ministre chargé de la prospective dans le cadre de la politique générale du gouvernement et de son programme d'action propose les éléments de la politique nationale en matière de la prospective et de planification stratégique et assure le suivi et l'évaluation de sa mise en œuvre conformément aux lois et règlements en vigueur".

Le ministre délégué présente les résultats de ses activités au Premier Ministre lors des réunions du Gouvernement et du Conseil des Ministres selon les formes, les modalités et les délais prescrits.

Il est chargé également d'apporter son concours au gouvernement pour la détermination des grandes orientations de l'avenir de la nation et des objectifs du développement à moyen et long termes, ainsi que de proposer des approches et des méthodes pour faciliter la coordination et la cohérence des stratégies et des politiques.

Le même responsable est chargé, en outre, de proposer les trajectoires possibles pour la nation à moyen et long termes, à la lumière des évolutions prévisibles de la société, de l'économie et de l'environnement international. Le ministre délégué participe aux activités du gouvernement dans les domaines législatifs et réglementaires, notamment dans les domaines de la prospective, de la planification stratégique, de l'évaluation des politiques publiques, de la préparation d'une vision à long terme et de sa présentation au gouvernement en concertation et coordination avec les secteurs concernés.

Il est également chargé, dans le domaine, de contribuer à l'élaboration de stratégies globales ou sectorielles de développement économique, social, environnemental et régional à moyen et long termes à travers la mise en œuvre de travaux prospectifs sur les besoins et les ressources de la nation et éclairant les pouvoirs publics sur les enjeux économiques, sociaux et régionaux les plus importants.

De plus, il prépare des notes circonstancielles dans le but de suivre l'évolution de la situation économique et sociale, et de proposer les éléments structurels pour des stratégies globales et horizontales, ainsi qu'un cadrage macro-économique, avec la réalisation ou la mission d'études, de travaux et de simulations dans le but d'anticiper les changements de l'environnement économique et social à moyen et long terme, et aux niveaux national et international.

Le ministre délégué chargé de la prospective doit également assurer l'harmonie globale des politiques publiques en communiquant avec les secteurs concernés et en développant des systèmes de vigilance économique, sociale et régionale.

Dans le domaine de l'analyse économique et de l'évaluation des politiques notamment, il a pour mission de proposer des perspectives d'évolution des éléments identifiés pour les principales variables économiques, financières et monétaires les plus importantes, et de contribuer à l'élaboration du tableau de bord de l'économie nationale.

Le même responsable devrait, selon le décret, préparer des prévisions macroéconomiques et des évolutions à moyen et long termes, analyser l'évolution des grands équilibres macroéconomiques et proposer les conditions de leur stabilité et pérennité à moyen et long termes, en plus de contribuer à une approche prospective dans le suivi de l'évolution des secteurs stratégiques de l'économie nationale.

Le ministre délégué formule des propositions pour améliorer la gouvernance publique aux niveaux central et local et participe à l'évaluation dans ce domaine.

Il est chargé dans le domaine du développement humain et des politiques sociales et démographiques en particulier de préparer les éléments d'une politique nationale de développement social en concertation avec les secteurs concernés et de proposer des politiques à long terme pour améliorer les conditions de vie de la population et réduire les disparités sociales en plus de préparer des analyses liées à l'évolution des systèmes d'éducation et de formation et de préparer des études liées au marché du travail et les politiques d'exploitation.

Dans le domaine du développement durable, du dynamisme régional et de l'économie numérique en particulier, le ministre délégué devrait proposer les éléments d'une stratégie nationale de développement durable et préparer des études qui incluent la valorisation et la préservation des ressources naturelles.            

Le ministère délégué mène également des analyses liées à l'utilisation des technologies numériques afin d'accélérer le rythme du développement social et économique.

Quant au développement des techniques d'analyse prospective et des fondements méthodologiques, il est chargé de développer les outils méthodologiques d'analyse et de prospective nécessaires pour suivre les évolutions de la société et de l'économie nationale, développer des outils de prévision et de simulation, et assurer la préparation de modèles prospectifs de représentation économique et sociale et contribuer au soutien du système statistique national.

Le ministre délégué assure également le développement de la coopération avec les organisations et organismes régionaux et internationaux ayant compétences dans le domaine de la prospective, et apporte un appui méthodologique et technique à d'autres organismes publics dans le cadre de l'élaboration des politiques publiques sectorielles.

Il peut faire appel à une expertise nationale ou internationale dans le cadre de contrats de collaboration et d'accompagnement. La priorité dans le domaine de l'expérience internationale doit être donnée à la communauté nationale à l'étranger et aux instances multilatérales internationales.

Les attributions du ministre délégué chargé de la prospective fixées par décret
  Publié le : mercredi, 09 décembre 2020 09:06     Catégorie : Algérie     Lu : 84 foi (s)   Partagez