Nécessaire intensification de la coopération internationale pour faire face à la Covid-19

Publié le : mardi, 08 décembre 2020 14:49   Lu : 82 fois
Nécessaire intensification de la coopération internationale pour faire face à la Covid-19

ALGER- Le Secrétaire général du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Abdallah Mounji a mis l’accent, mardi, sur l'impérative intensification de la coopération et de la solidarité internationale pour faire face aux effets sans précédent de la pandémie de la Covid-19, rappelant l’approche de l’Algérie prônant l’établissement d’un partenariat mondial global dans ce sens.

Dans une allocution à l’ouverture d’une conférence virtuelle avec l'Académie nationale chinoise de la gouvernance (CNAG) sur le "le rôle des autorités locales dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19", M. Mounji a insisté sur la nécessité d'intensifier la coopération et la solidarité internationale pour faire face à la pandémie et à ses effets sans précédent sur tous les plans socioéconomiques, rappelant que l’Algérie avait appelé à l’établissement d’un partenariat mondial "global" pour vaincre cette pandémie.

Indiquant que cette question figure parmi les principaux points de cette rencontre algéro-chinoise, M. Mounji a souligné que les différents aspects de la coopération et de la solidarité entre les deux pays ont été "un exemple à suivre" durant cette période.

Cette rencontre constitue "un message pour poursuivre l’action et l’édification en dépit des conditions difficiles", a ajouté le responsable.

Même si l'agenda de partenariat "intense et qualitatif" prévu entre les deux parties pour cette année n’a pu être exécuté, "des résultats importants ont été tout de même accomplis, dont la reprise des activités de la recherche commune, lancées fin 2019 et qui seront bientôt achevés entre les deux parties à distance avant fin 2020", a-t-il précisé.

Il s’agit d’études pour tirer profit de l’expérience chinoise dans les domaines du développement économique régional et de renforcer les capacités de la recherche et de la formation des fonctionnaires et des cadres d’un point de vue stratégique.

A ce propos, le SG de l’Intérieur a mis en valeur la densité et la qualité du partenariat algéro-chinois, qualifié d’"exceptionnel et inédit", en ce sens que 160 cadres supérieurs ont bénéficié d’une formation au sein de cette académie, et 420 autres ont été formés en Algérie.

Les deux parties continuent, ainsi, à chercher de nouveaux moyens de partenariat "avec plus de qualité et de valeur ajoutée", aussi bien pour la réalisation de projet de recherche, qu’en matière de projets futurs à l’instar de "l’académie sino-algérienne de gouvernance : la ceinture et la route", dont les préparatifs ont débuté sous le double égide du ministère des Affaires étrangères et l'Agence Chinoise de Coopération Internationale pour le Développement (CIDCA), a-t-il rappelé.

Dans ce contexte, M. Mounji à mis l’accent sur "la valeur scientifique et la grande importance" de cette conférence, de par la thématique et du niveau des intervenants prêts à partager leur expérience en termes de gestion de la conjoncture pandémique exceptionnelle.

Cette rencontre constitue également une occasion d’évaluer et d’échanger les expériences des deux pays en matière de gestion de l’épidémie, a-t-il souligné, citant l’expérience chinoise "leader et exceptionnelle dans la maitrise rapide de la situation à l’aide de moyens techniques modernes", ou encore l’expérience de l’Algérie qui "a saisi, depuis l’apparition des premiers cas positifs, la gravité de cette menace sanitaire".

Le SG a rappelé, dans ce sens, que l’Algérie a été parmi les premiers pays à prendre d'importantes dispositions préventives, en impliquant les walis, notamment la fermeture des frontières, la consolidation des moyens de prévention sanitaire, la mise en place d'un dispositif de confinement adapté et des protocoles sanitaires garantissant la continuité des différentes activités, socioéconomiques et pédagogiques.

Se félicitant de la présence de représentants de la circonscription qui avait envoyé la première délégation médicale chinoise en Algérie au lendemain de l’indépendance, M. Moundji a salué "la halte solidaire" de la Chine aux côtés du peuple algérien, la solidarité et la communion qui "se poursuivent jusqu’à présent et se cristallisent en partenariat stratégique global et encore plus soutenu après l’adhésion de l’Algérie à l’initiative de la Ceinture et la Route".

A noter que la conférence a vu la participation des walis des wilayas les plus touchées par la pandémie, la wilaya de Blida ayant été choisie comme échantillon, en raison de sa situation relativement similaire à l'expérience de la province chinoise de Hubei, première province touchée par la pandémie.

Dans ce cadre, le wali de Blida, Kamel Nouicer a passé en revue l'approche nationale globale adoptée pour faire face à la pandémie de Covid-19, une approche couronnée de succès, selon lui, "grâce au travail intensif et continu des différentes structures de direction" et "à la qualité et la pertinence des décisions prises".


Lire aussi : Covid 19: l'Algérie appelle la communauté internationale à l’union pour vaincre la pandémie


Plus précis, il a indiqué que cette démarche repose dans son volet scientifique sur l'association des spécialistes dans l'orientation de l'action des pouvoirs publics, la mise en place du Comité national de suivi, et la définition du protocole sanitaire proposé aux patients au niveau des établissements hospitaliers, ainsi que le suivi de l'évolution de la situation sanitaire au niveau national.

Pour ce qui est du volet organisationnel, le wali de Blida a fait état de la publication de 20 décrets exécutifs sur des mesures de prévention et de lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus, et d'autres visant à les valoriser, avec la prorogation de la mesure de confinement partiel à domicile.

Il a été question, dans le même cadre, de la publication d'une série de textes réglementaires établissant des primes exceptionnelles au profit des personnels de la santé, de certaines catégories d'employés des collectivités locales et des établissements publics y relevant, en sus des travailleurs mobilisés dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la propagation de la pandémie.

Par ailleurs, des mesures exceptionnelles ont été prises à l'effet de faciliter l'approvisionnement du marché national en produits pharmaceutiques, fournitures médicales et matériels de détection afin de faire face au virus. Entre autre mesures prises, M. Nouicer a rappelé les modalités permettant au Trésor public de continuer à prendre en charge, à titre exceptionnel, la réduction du taux d'intérêt sur les crédits octroyés par les banques et les institutions financières aux entreprises et particuliers confrontés à des difficultés en raison de la pandémie.

Et de mettre en avant le principe de décentralisation sur lequel repose cette approche en confiant la mise en œuvre de nombreuses tâches aux collectivités locales, car étant "le prolongement structurel de la cellule nationale''.

Nécessaire intensification de la coopération internationale pour faire face à la Covid-19
  Publié le : mardi, 08 décembre 2020 14:49     Catégorie : Algérie     Lu : 82 foi (s)   Partagez