Print this page

Goudjil rappelle le rejet par l'Algérie de "toute forme d’ingérence" dans les affaires intérieures du pays

Publié le : dimanche, 29 novembre 2020 16:45   Lu : 25 fois
  • Partagez
Goudjil rappelle le rejet par l'Algérie de "toute forme d’ingérence" dans les affaires intérieures du pays

ALGER, - Le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, a rappelé, dimanche, le rejet par l'Algérie de "toute forme d’ingérence dans les affaires intérieures du pays", invitant les institutions européennes à "faire preuve de plus de discernement" et à "revoir leur manière de traiter les évènements", laquelle doit se faire "dans "le strict respect de la souveraineté des Etats", indique un communiqué du Conseil.

M. Goudjil qui a reçu l'ambassadeur britannique, Barry Lowen, au terme de sa mission en Algérie, a mis à profit cette audience pour rappeler "avec force" le rejet par l’Algérie de "toute forme d’ingérence dans les affaires intérieures du pays, quelle que soit son origine", insistant sur le fait que l’Algérie "ne sera pas conciliante avec de tels actes", note la même source.

Lors de cette rencontre, M. Goudjil a invité les institutions européennes à "faire preuve de plus de discernement et à revoir sa manière de traiter les évènements conformément aux us et coutumes internationaux et dans le strict respect de la souveraineté des Etats".

Par ailleurs, les deux parties ont passé en revue les relations parlementaires entre les deux pays en insistant sur la nécessité de les rendre "plus dynamiques" à travers notamment "la relance du travail des groupes d’amitié parlementaire et d’œuvrer à leur donner l’impulsion adéquate de manière à assurer l’accompagnement de la coopération établie entre les deux pays et gouvernements à tous les niveaux politique, économique et culturel, ainsi que les échanges à caractère humanitaire", précise le communiqué.


Lire aussi: L'Algérie condamne "avec force" la résolution du Parlement européen sur la situation des droits de l'homme en Algérie


Selon la même source, la rencontre a constitué une opportunité pour aborder "les questions internationales et régionales d’intérêt commun, notamment la situation au pays frère la Lybie, le Sahel et la question du Sahara occidental et le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination conformément aux résolutions et décisions des Nations Unies".

Pour sa part, l’ambassadeur britannique a exprimé ses "sincères sentiments de remerciements et de reconnaissance" aux autorités algériennes pour le "soutien" dont il a bénéficié de leur part durant sa mission, renouvelant à l’occasion la volonté de son pays à "approfondir ses relations et ses échanges avec l’Algérie en développant les perspectives de coopération, principalement dans les domaines de l’économie du savoir, les services financiers et les technologies de pointe",conclut le communiqué.

Goudjil rappelle le rejet par l'Algérie de "toute forme d’ingérence" dans les affaires intérieures du pays
  Publié le : dimanche, 29 novembre 2020 16:45     Catégorie : Algérie     Lu : 25 foi (s)   Partagez