APN : l’Algérie ciblée pour ses positions de principe inaliénables

Publié le : mercredi, 18 novembre 2020 09:55   Lu : 92 fois
APN : l’Algérie ciblée pour ses positions de principe inaliénables

ALGER- Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine a affirmé mardi que l’Algérie "est ciblée pour ses positions de principe inaliénables", insistant sur l’importance de renforcer le front interne pour faire face à tout complot.

"L’Algérie a des positions de principe inaliénables et est déterminée à préserver la souveraineté à laquelle le peuple est attachée et la stabilité du pays pour laquelle l’Etat veille, quelles qu’en soient les pressions exercées", a précisé M. Chenine à l’issue d’une plénière consacrée au vote du projet de loi de finances (PLF 2021) et du projet de loi relatif à la prévention et la lutte contre les crimes d’enlèvement des individus, 

En cette période, il est demandé à tous de "prendre conscience des risques et d’œuvrer à raffermir le front interne du pays", a-t-il souligné.

Et d’ajouter que "l’Algérie est également ciblée en raison de la synergie existant entre les institutions de l’Etat et l’attachement des Algériens au processus constitutionnel et au Président de la République Abdelmadjid Tebboune qui, a-t-il assuré, "reviendra sain et sauf bientôt en Algérie".

Selon M. Chenine, l’Algérie suscite des envies pour "la puissance de son armée dont la principale mission est de défendre les frontières et faire face à toute tentative visant à déstabiliser la patrie".

"Pleinement conscients de ce qui se trame, nous affirmons avoir un programme ambitieux pour faire de l’Algérie l’Etat le plus fort de la région, puisant sa force d’Allah, d’abord, et du peuple, ensuite", a-t-il dit.

Le front interne est ainsi appelé à "rejeter toute imitation d’expériences ou de projets et tout complot", mais également à "faire montre d’engagement patriotique et de consensus".

Par ailleurs, M. Chenine a qualifié les dernières attaques menées par les forces marocaines, de violations flagrantes du cessez-le-feu de 1991 et de l’accord militaire numéro 1, indiquant que celles-ci portent véritablement atteinte à la stabilité de la région.

A ce propos, le P/APN a exhorté l’ONU à hâter la reprise des négociations entre les deux parties au conflit, affirmant que "l’Algérie prône certes la paix, mais ne tolère jamais que ses frontières soient atteintes quelle qu’en soit l’auteur".

APN : l’Algérie ciblée pour ses positions de principe inaliénables
  Publié le : mercredi, 18 novembre 2020 09:55     Catégorie : Algérie     Lu : 92 foi (s)   Partagez