Décès du moudjahid Lakhdar Bouregaa: l'Algérie perd un "homme dévoué"

Publié le : jeudi, 05 novembre 2020 16:17   Lu : 12 fois
Décès du moudjahid Lakhdar Bouregaa: l'Algérie perd un "homme dévoué"

ALGER - Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a affirmé jeudi dans un message adressé à la famille du moudjahid, officier de l'Armée de libération nationale (ALN), Lakhdar Bouregaa, décédé mercredi à l'âge de 87 ans que l'Algérie avait perdu un "homme dévoué".

"Avec la disparition du symbole Si Lakhdar Bouregaa, l'Algérie perd un de ses hommes dévoués et un commandant et héros de la Guerre de libération", a écrit le ministre dans son message de condoléances présentant à sa famille et compagnons "ses sincères condoléances et l'expression de sa profonde compassion".

Né le 15 mars 1933 à El Omaria (Médéa), le moudjahid Lakhdar Bouregaa a grandi au sein d'une famille conservatrice qui a donné des convois de chouhada dont son frère le Chahid Rabah Bouregaa. Le défunt qui a rejoint à un jeune âge le Parti du peuple algérien puis le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) a contribué aux côtés du Colonel Si Tayeb Djeghlali, Souidani Boudjemaa et Didouche Mourad, à l'installation des cellules du mouvement national et à la sensibilisation de la population de la wilaya IV à la veille du déclenchement de la Révolution.

Le défunt a rejoint les rangs de l'Armée de libération nationale (ALN) en 1956 dans les environs de Médéa. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité à la wilaya IV historique, dont commandant de la Katiba "Zoubiria", qui a mené plusieurs actions héroïques contre l'ennemi avant de devenir chef de la 4e région historique, zone II de la wilaya IV entre 1959 et 1960.

Il a obtenu également le grade de capitaine puis de commandant de la wilaya, chef de la zone II de la wilaya IV, avant d'être membre du conseil de la wilaya IV, sous le commandement du colonel Youcef Khatib.

En 1961, le défunt a été désigné membre du commandement de la wilaya IV puis membre du Conseil national de la révolution. Il a côtoyé plusieurs commandant de la révolution, notamment Si M'Hamed Bougara, Youcef Khatib, Didouche Mourad, Larbi Ben M'Hidi, Rabah Bitat, Djilali Bounaama et d'autres commandants de la révolution de libération.

Le moudjahid Bouregaa a écrit un livre intitulé "Témoin sur l'assassinat de la Révolution", dans lequel il a retracé les étapes les plus importantes de sa vie et sa lutte dans la wilaya IV historique.

Pour rappel, l'enterrement du défunt aura lieu cet après-midi au cimetière de Sidi Yahia (Alger).

Décès du moudjahid Lakhdar Bouregaa: l'Algérie perd un "homme dévoué"
  Publié le : jeudi, 05 novembre 2020 16:17     Catégorie : Algérie     Lu : 12 foi (s)   Partagez