"Le projet d’amendement constitutionnel est bâti sur des bases garantissant l’équilibre des pouvoirs"

Publié le : mardi, 27 octobre 2020 19:59   Lu : 18 fois

TISSDEMSILT-Le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la prospective, Mohamed Cherif Belmihoub, a indiqué, mardi, à Tissemsilt, que le projet d’amendement constitutionnel, soumis au référendum le 1er novembre, "est bâti sur des bases garantissant un équilibre des pouvoirs".

Le ministre délégué a expliqué, lors d’une rencontre ayant regroupé des représentants de la société civile locale, au siège de la wilaya, que le projet de constitution "apporte des solutions qualitatives susceptibles de renforcer de manière effective le principe de la séparation des pouvoirs".

Il a valorisé, d’autre part, les nouveaux articles de la constitution qui encouragent le développement économique, à l’exemple de la création d’instances et institutions sous tutelle du président de la République, à l’exemple de l’Observatoire des Droits de l’homme, celui de la Société civile, l’Instance nationale indépendante pour la transparence et la lutte contre la corruption.

Le ministre a expliqué quelques mesures figurant dans le projet d’amendement constitutionnel, faisant savoir que celles-ci accordent de larges prérogatives au Conseil de la Comptabilité pour contrôler les deniers publics, et cela reflète, a-t-il dit, "la volonté réelle de lutter contre la corruption et de rationaliser les dépenses publiques".

Par ailleurs, répondant aux préoccupations soulevées par nombre de représentants de la société civile de la wilaya de Tissemsilt, le ministre a annoncé qu’il sera procédé à la création d’un Office national du foncier industriel chargé de l’étude de l’ensemble des dossiers en lien avec ce domaine", ajoutant que "le gouvernement accorde une grande importance au dossier du foncier industriel".

Il a également annoncé le lancement futur d’un projet national d’importance visant à encourager les investisseurs dans la réalisation d’usines de transformation des produits alimentaires dans diverses wilayas du pays, "ce qui permet de créer de la richesse et d’assurer un développement économique durable", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, en mettant en service un projet d’alimentation en eau potable du douar "Ouled Mimoun", une zone d’ombre rattachée à la commune de Maassem, et en visitant plusieurs projets, le ministre délégué a soutenu que "l’année 2021, sera celle des réformes globales dans le pays", ajoutant que "le gouvernement est en phase d’élaboration des programmes de développement à court et moyen termes au profit de l’ensemble des régions du pays".

"Le projet d’amendement constitutionnel est bâti sur des bases garantissant l’équilibre des pouvoirs"
  Publié le : mardi, 27 octobre 2020 19:59     Catégorie : Algérie     Lu : 18 foi (s)   Partagez