Le projet d'amendement constitutionnel contribuera au renouvellement de la classe politique et au changement escompté

Publié le : jeudi, 22 octobre 2020 08:48   Lu : 1 fois

ALGER -Le président de Jil Jadid, Soufiane Djilali, a indiqué mercredi à Alger que le projet d'amendement de la Constitution comprenait plusieurs mesures liées aux libertés publiques, à la liberté d'expression et à la limitation des mandats présidentiels et parlementaires qui contribueront au renouvellement de la classe politique et au changement escompté.

Invité du "Forum de la presse" organisé par le quotidien "Le Maghreb" et le site d’information "Dzertic24", M. Soufiane Djilali a précisé que ces mesures "contribueront, dans les années à venir, au renouvellement de la classe politique et au changement escompté vers l’état de droit".

Il a souligné que la position de son parti concernant le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel était "claire". Elle a été tranchée lors de la dernière réunion de son Conseil national qui a affirmé que "la démocratie ne s’exerce pas par procuration, le dernier mot quant à la participation ou non au référendum revenant au citoyen algérien", a-t-il dit.

Selon lui, le rôle des partis politiques, de la société civile et des personnalités politiques consiste à expliquer et à analyser le projet d’amendement de la Constitution en mettant en évidence les éléments positifs et négatifs qu’il contient en fonction des convictions politique des uns et des autres.

"Il est inapproprié de donner des consignes de vote aux citoyens pour ou contre le projet d’amendement de la Constitution", a estimé M. Soufiane Djilali.

Le projet d'amendement constitutionnel contribuera au renouvellement de la classe politique et au changement escompté
  Publié le : jeudi, 22 octobre 2020 08:48     Catégorie : Algérie     Lu : 1 foi (s)   Partagez