Amendement constitutionnel: la femme appelée à participer en force au référendum à Adrar

Publié le : mercredi, 21 octobre 2020 15:24   Lu : 1 fois

ADRAR- La secrétaire générale de l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA), Nouria Hafsi, a appelé, mercredi depuis Adrar, à une forte participation de la femme au référendum sur l’amendement de la constitution pour améliorer sa condition.

S’exprimant lors d’une rencontre de sensibilisation sur le projet d’amendement de la Constitution, soumis à référendum le 1er novembre prochain, Mme Hafis a rappelé que la femme algérienne en général, et la femme rurale en particulier, "a énormément souffert durant la colonisation française et pendant la décennie noire, mais a toujours été présente lors des évènements nationaux décisifs".

Le choix de la date du 1er novembre pour la tenue du référendum est "judicieux", à considérer la profonde symbolique qu’elle véhicule et qui marquera le lien entre la génération de novembre de la libération et celle de novembre du changement, a souligné Mme Hafsi, lors de cette rencontre régionale organisée à la Maison de la Culture d’Adrar.

"Le peuple algérien sera au rendez-vous pour se réconcilier avec lui-même et renouer avec son histoire, en vue de relever le grand défi de la pérennité de la Nation et barrer la route aux complotistes", a estimé la SG de l’UNFA, en indiquant que la femme algérienne "saura être au rendez-vous comme elle l’a toujours été dans les étapes phares de l’Histoire de l’Algérie".

Mme.Hafsi a également salué la décision du Président de la République M.Abdelmadjid Tebboune de soumettre le projet d’amendement de la Constitution à référendum, après son adoption par les deux chambres du Parlement, et a valorisé le caractère "consensuel" du projet auquel ont pris part les différentes catégories du peuple avec leurs suggestions, dont celles formulées par l’UNFA.

Le projet d’amendement de la Constitution est "l’émanation des doléances du peuple, soulevées par le Hirak béni et exprimant son désir de changement profond, de correction des anciens dysfonctionnements, de consécration de l’équité des citoyens dans leurs droits et libertés, de moralisation de la vie politique et de lutte contre la corruption", a conclu la secrétaire général de l’UNFA.

Amendement constitutionnel: la femme appelée à participer en force au référendum à Adrar
  Publié le : mercredi, 21 octobre 2020 15:24     Catégorie : Algérie     Lu : 1 foi (s)   Partagez