Ghouini appelle à voter "oui" pour l’amendement constitutionnel

Publié le : vendredi, 09 octobre 2020 16:45   Lu : 2 fois

M’SILA - Le président du Mouvement El-Islah, Filali Ghouini a appelé, vendredi depuis M’sila à voter "oui" pour le projet de l’amendement de le Constitution, soumis au référendum le 1er novembre prochain.

"A l’issue du débat, le Conseil consultatif du mouvement El Islah a décidé de voter "oui" pour l’amendement de la Constitution et à se mobiliser pour convaincre les différentes catégories de la société à adopter la même démarche", a précisé le responsable politique, lors d’une rencontre tenue à la maison de la culture, Guenfoud Hamlaoui.

Il a dans ce sens ajouté que les critères sur lesquels était basée la décision de sa formation politique reposent sur le fait que "le document soumis au référendum préserve les constantes nationales et les place au-dessus de tout débat politique et constitutionalise le tamazight en tant que composante de l'identité nationale et parmi les articles immuables dans le projet d'amendement de la Constitution".

Il a également assuré que "le tamazight en tant que langue et élément identitaire national concerne toutes les régions du pays".

M. Ghouni a relevé que l’amendement constitutionnel assure "l’alternance au pouvoir dont la présidence de la République et le parlement, limités par la Constitution, à deux mandats successifs ou séparés et en tant que principes immuables". "Ce principe met un terme aux mandats parlementaires multiples et successifs qui ne permettent pas à d’autres compétences nationales d’émerger ou de faire leur preuve", a-t-il poursuivi.

Le président du mouvement El Islah a également ajouté que l'amendement constitutionnel met en évidence "le rôle de la société civile dans la prise de décision et sa participation en termes de mise en œuvre de ces décisions et exige des autorités de répondre et de prendre en charge les préoccupations de la société civile et des citoyens".

"Le projet d’amendement constitutionnel considère la société civile comme un partenaire et offre des garanties de respect des libertés individuelles et collectives en mobilisant les institutions étatiques à cet effet", a-t-il soutenu.

En conclusion, M. Ghouini a affirmé que "l'étape que traverse le pays est sensible et appelle au consensus et à la conjugaison de efforts  pour construire l’Algérie nouvelle".

Ghouini appelle à voter "oui" pour l’amendement constitutionnel
  Publié le : vendredi, 09 octobre 2020 16:45     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez