L’amendement de la constitution, "premier pas de la réforme en Algérie"

Publié le : samedi, 03 octobre 2020 18:40   Lu : 4 fois

SETIF- Le commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), Abderrahmane Hamzaoui, a affirmé samedi à Sétif que l’amendement constitutionnel soumis au référendum populaire du 1er novembre prochain constitue "un premier pas de la réforme en Algérie et la première station du changement dans les divers domaines politique, économique et social".

Présidant à la maison de la culture "Houari Boumediene" l’ouverture d’un forum régional de la société civile et des jeunes sur la constitution, M.Hamzaoui a considéré que l’amendement constitutionnel est une "importante étape en ce moment charnière que vit le pays".

Après avoir relevé que l’amendement de la constitution "permettra de bâtir un Etat puissant et moderne sur la voie des pays avancés", il a indiqué que la conjoncture actuelle "exige de prendre conscience de la nécessité de renforcer l’unité nationale et la confiance entre toutes les composantes de la société et de consolider la cohésion sociale".

Le rôle des SMA, a-t-il ajouté, en tant que partie du mouvement associatif est d’informer le citoyen sur le contenu du projet d’amendement de la constitution pour lui permettre de prendre la décision qu’il jugera appropriée lors du référendum du début du mois prochain.

M.Abderrahmane Hamzaoui, a considéré en outre, que le projet d’amendement de la constitution dans son préambule et dans autres plusieurs articles accorde pour la première fois au mouvement associatif et à la société civile leur véritable rôle et leur place et cela impose, a-t-il noté, d’organiser et de moraliser l’action de la société civile et d’écarter toutes les pratiques qui ont perdu la confiance dans plusieurs de ses composantes.

Pour l’intervenant, la société civile aura besoin après le référendum de textes qui lui permettront effectivement d’assumer son rôle ainsi que d’être soutenue et accompagnée.

Il a aussi insisté sur "l’implication de la jeunesse qui a besoin de protection, de formation et d’un environnement sain pour pouvoir jouer son rôle dans la vie politique et socioéconomique et réaliser ses ambitions et ne pas céder aux appels au désespoir, au défaitisme et négativisme".

Ce forum régional est un espace de coordination et de concertation ouvert au mouvement associatif et aux jeunes acteurs de la société sur le projet d’amendement de la constitution en vue de présenter son contenu à l’opinion générale et aux électeurs, a souligné de son côté le commissaire de wilaya des SMA à Sétif, Souhil Bourahla.

Le forum qui a connu la participation d’enseignants de l’université de Sétif a donné lieu à la présentation de plusieurs communications  portant sur la place des associations dans les constitutions précédentes et dans le projet actuel d’amendement de la constitution, les perspectives ouvertes aux jeunes par l’amendement de la constitution.

L’amendement de la constitution, "premier pas de la réforme en Algérie"
  Publié le : samedi, 03 octobre 2020 18:40     Catégorie : Algérie     Lu : 4 foi (s)   Partagez