Une instance scientifique et une grande société pour gérer la Grande Mosquée

Publié le : jeudi, 20 août 2020 19:50   Lu : 11 fois
Une instance scientifique et une grande société pour gérer la Grande Mosquée

ALGER - Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a souligné, jeudi lors de sa visite de travail et d’inspection à la Grande mosquée la nécessité de créer une instance scientifique "de haut rang et une grande société" pour gérer cette infrastructure dont l'inauguration est prévue pour le 1er novembre.

Lors de sa visite d’inspection des structures de la mosquée, coïncidant avec la célébration du Nouvel an de l’hégire et de la Journée nationale du moudjahid, le Président Tebboune a indiqué que "l’inauguration de la Grande mosquée interviendra le 1er Novembre, ce qui sera de bon augure, étant donné que nous sommes des Novemberistes", a-t-il précisé.

Le Président de la République a instruit, en outre, le ministre des Affaires religieuse à l'effet de procéder à la mise en place d'"une instance scientifique de haut rang" qui se chargera de l’aspect scientifique de cet édifice, appelant à "faire appel aux grands instituts de par le monde, pour peu que le référent religieux national puisé de la modération et du juste milieu soit respecté, mais aussi aux contributions internationales du monde musulman, à l’exclusion de ce qui s’oppose à nos orientations", a-t-il insisté.

Le Président Tebboune a également donné des orientations quant à la nécessité de coordonner avec le Premier ministre à l’effet d'établir un contrat avec une "grande" société pour les besoins de la maintenance et de l’entretien de toutes les structures, ajoutant  qu’"entretenir la 3e plus grande mosquée au monde après celles des deux Lieux Saints requiert une société qui soit à la hauteur de la société qui gère l’un des deux lieux saints".

La mission de cette société qui devra être en mesure de prendre en charge 30 hectares, les structures comprises", portera sur "la sécurité, l’entretien et l’enseignement", tout en lui accordant la possibilité de "sous-traiter avec des start-ups" pour effectuer d’autres tâches, a-t-il expliqué.

Concernant la personnalité nationale qui présidera cet édifice religieux, le Président Tebboune a préconisé qu’elle soit une personnalité «jouissant de compétences religieuses et scientifiques", car, a-t-il ajouté, "il s’agit d’un grand complexe qui abrite une mosquée, un institut, une bibliothèque et un service d’exploitation et de rénovation des manuscrits et qui suscitera certainement un grand engouement".


Lire aussi: Tebboune inspecte les différentes structures de la Grande mosquée d'Alger


Dans ce cadre le Président de la République a donné une instruction pour que cet édifice scientifique assure "une formation en post-graduation pour les universités algériennes et africaines et une formation de haut niveau pour les imams".

Après avoir visionné une diaporama sur les différentes étapes de réalisation de cet édifice au pavillon de l'Imam, M. Tebboune a inspecté le système parasismique adopté pour la réalisation dudit projet.

Il a visité également la Salle de prière où il a accompli la prière de salutation de la mosquée (Tahiyat El Massdjid), en mettant en avant l'importance "de préserver cette salle, réalisée par de la matière première locale et décorée par des Algériens".

Lors de sa visite le Président de la République a inspecté le Minaret et ses structures annexes, le Centre culturel, la bibliothèque et la Maison du Coran (Dar El Qoran).

Le Président Tebboune a été accueilli, à son arrivée à la Grande Mosquée, par le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine, le Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, le Conseiller à la Présidence de la République, Abdelhafidh Allahoum, le ministre Conseiller à la communication, porte-parole officiel de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd et le conseiller auprès du président de la République, chargé des affaires juridiques et judiciaires, Boualem Boualem.

Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Youcef Belmehdi, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, le président du Haut conseil islamique (HCI), Bouabdallah Ghlamallah, ainsi que le wali d'Alger, Youcef Cherfa, étaient également parmi les personnalités présentes.

 

Plus grande mosquée d'Afrique et Troisième plus grande au monde

 

Déployée sur une superficie de 30 hectares, cet édifice religieux, scientifique et touristique, dispose  de 12 bâtisses complémentaires bâties sur 400 mètres carrée.

Erigée au cœur de la capitale sur le territoire de la commune de Mohammadia, la Grande mosquée d’Alger, compte une salle de prière de 20.000 m2 pouvant accueillir jusqu’à 120.000 fidèles. Cette salle se démarque par des colonnes octogonales décorées de marbre et par un grand mihrab (utilisé par l`imam pour diriger les prières) et par les 6 (six) kilomètres d`écritures calligraphiques, dont certaines ont été gravées sur du marbre et de la pierre avec un système de laser, décorant la salle de prière ainsi que les différents autres espaces du monument.

La mosquée, est la plus grande d'Afrique et la troisième plus grande au monde après Masdjid Al-Haram de la Mecque et Masdjid Al-Nabawi de Médine et constitue un vrai chef-d'œuvre architectural et religieux multifonctionnel ces bâtiments allant modernité et authenticité.

La grande mosquée d’Alger est dotée d’un système parasismique installé en bas de l’édifice pour absorber jusqu'à 70% de la puissance des secousses.


Lire aussi: Grande Mosquée d'Alger: un chef-d'œuvre architectural et religieux


Quant au minaret, le plus haut au monde, long de plus de 265 mètres il comporte 43 étages desservis par des ascenseurs panoramiques permettant d’observer la baie d’Alger et ses environs. Chaque étage est doté d’un espace fonctionnel dont une aire d`entrée spacieuse, avec un grand foyer, prévu au pied du minaret, un musée et un centre de recherche pour l’art et l’histoire islamiques.

"Djamaa El Djazaïr" compte également une maison du Coran "Dar El Qoran", d'une capacité de 1500 places, dédiée aux étudiants post-gradués algériens et étrangers en sciences islamiques et sciences humaines et cette école est renforcée par des salles de cours, une médiathèque, une salle de conférence et un internat.

La mosquée compte d’autres bâtiments à l’instar d’un centre culturel comportant un grand hall pour l’exposition et une grande bibliothèque riche d'un fonds bibliothécaire d'un million de livres.

L'édifice comprend également une piste d’atterrissage des hélicoptères et un parking de stationnement d'une capacité de 4.000 places construit sur deux niveaux au sous-sol, d’une immense esplanade, entourée de jardins et de bassins.

Une instance scientifique et une grande société pour gérer la Grande Mosquée
  Publié le : jeudi, 20 août 2020 19:50     Catégorie : Algérie     Lu : 11 foi (s)   Partagez