Lutte contre les stupéfiants : près de 20 000 actions de sensibilisation en 2019 et début 2020

Publié le : lundi, 15 juin 2020 17:52   Lu : 13 fois

ALGER- Les services de la Sûreté nationale ont mené en 2019 et au cours des trois premiers mois de l'année en cours, près de 20.000 actions de sensibilisation aux dangers des stupéfiants, a indiqué le chef de Service central de la lutte contre le trafic illicite des stupéfiants à la Direction de la Police judiciaire, le commissaire divisionnaire de police, Djamel Guessoum.

Présentant dimanche lors de son passage à l'émission "Fi El Samim" le bilan des action de sensibilisation aux dangers des stupéfiants, M. Guessoum a fait état de l'enregistrement de "19.690 actions de sensibilisation de proximité en 2019 et au cours des trois premiers mois de 2020, dont 4.323 actions couvertes par différents médias et sites de réseaux sociaux.

Il s'agit, a-t-il ajouté, de cours et des conférences de sensibilisation, des journées d'études et d'information, des forums et des rencontres, outre l'orientation et l'accompagnement psychologique pour les toxicomanes.

Menées en coordination avec les partenaires sécuritaires et les acteurs de la société civile, ces actions s'inscrivent dans le cadre du plan global de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), selon la stratégie nationale de l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie et conformément aux lois de la République et aux conventions internationales.

De son côté, la représentante du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr. Alia Antar a évoqué les effets et les risques de la toxicomanie sur l'individu et la société, relevant l'importance du traitement psychologique pour les toxicomanes, à travers les différentes méthodes scientifiques de prise en charge et d'accueil des toxicomanes.

Relevant l’importance des 40 centres de désintoxication mis en place par la tutelle et placés sous supervision médicale de 40 spécialistes à l’échelle nationale, conformément au plan tracé par le secteur, Mme. Antar a mis en valeur l’apport des cellules d’écoute et de prévention de la DGSN dans la sensibilisation quant à l’impact et l’addiction aux drogues.

De son côté, M. Mustapha Saadoun, commandant général de l’association des anciens des SMA, a évoqué les efforts des associations de la société civile, notamment auprès des jeunes, dans la conscientisation quant aux effets néfastes de la consommation des drogues, se félicitant par là même du "rôle éminent et efficace" de la Police dans la lutte contre la drogue en impliquant, du reste, la société civile afin d’atteindre l’ensemble des franges de la communauté.

A la fin de l’émission radiophonique diffusée sur les ondes de la Chaîne I, les invités ont livré des conseils et des orientations pour éviter les dégâts liés à la consommation des drogues tant sur l’individu que sur la société notamment à l’ère où ce poison est promu sur les réseaux sociaux.

Un constat qui impose aujourd’hui plus que jamais un large contrôle familial voire sociétal, selon les intervenants, lesquels ont rappelé l’importance des supports de communication de la DGSN dans l’inculcation de la prise de conscience chez la population.

Lutte contre les stupéfiants : près de 20 000 actions de sensibilisation en 2019 et début 2020
  Publié le : lundi, 15 juin 2020 17:52     Catégorie : Algérie     Lu : 13 foi (s)   Partagez