Le CNJA "déplore" le niveau des programmes télévisés diffusés pendant le mois de Ramadhan

Publié le : mercredi, 29 avril 2020 15:03   Lu : 28 fois

ALGER - Le Conseil national des Journalistes algériens (CNJA) a fait part, mercredi, de "son profond regret" concernant le niveau des programmes télévisés diffusés à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, appelant à ce que ces programmes soient "au service de l’intérêt général, et prennent  compte des circonstances du pays en préservant ses intérêts".

Dans son communiqué rendu public, le CNJA "déplore profondément" un début de Ramadhan jalonné de "ratages" et "d'échec" de la majeure partie des programmes télévisés à satisfaire les goûts de la famille algérienne, particulièrement en cette conjoncture difficile.

Indiquant qu’il a été destinataire "de messages de consternation concernant la multitude de scènes aberrantes, incompatibles avec les goûts du public, voire parfois indécentes", le CNJA tient à rappeler que "les ondes de transmission sont la propriété du peuple et que les contenus diffusés doivent être au service de l’intérêt général, tenir compte des circonstances du pays et préserver ses intérêts et ses rapports dans le concert des nations".

Pour rappel, l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) avait adressé, dimanche dernier, un avertissement à la chaîne Numidia TV, suite à la diffusion d'une émission de caméra cachée qui comprenait de "flagrantes infractions ayant enfreint l'éthique professionnelle et attenté à l'ordre public".

Le CNJA "déplore" le niveau des programmes télévisés diffusés pendant le mois de Ramadhan
  Publié le : mercredi, 29 avril 2020 15:03     Catégorie : Algérie     Lu : 28 foi (s)   Partagez