Judo / Open africain 2019 de Dakar : les Algériens Rebahi et Ezzine en or

Publié le : samedi, 16 novembre 2019 19:21   Lu : 5 fois

DAKAR - Les judokas algériens Salim Rebahi (-60 kg) et Waïl Ezzine (-66 kg) ont remporté l'or à l'Open africain de Dakar, qui se déroule samedi et dimanche, après leurs victoires finales, respectivement contre le Sénégalais Abdoulaye Sy Alassane et le Britannique Gregg Varey, au moment où leur compatriote Yamina Halata s'est inclinée en finale des moins de 57 kg, contre l'Italienne Martina Lo Giudice.

Reversée dans la poule "B" des moins de 57 kg, Yamina Halata a été exemptée du premier tour et il lui a suffi de dominer la Sénégalaise Oumy NDeye Kamara au deuxième pour aller en demi-finale, où elle a passé l'écueil de l'Ivoirienne Zoleiha Dabonne, pour se qualifier en finale, où elle s'est finalement inclinée contre l'Italienne Giudice.

Reversé dans la Poule "A" des moins de  60 kg, Salim Rebahi a été également exempté du premier tour et a donc débuté directement au deuxième, contre le Nigérian Alio Illo, qu'il a dominé par waza-ari pour aller en demi-finale, où il a enchaîné avec le Sénégalais Moussa Diop, décrochant ainsi son billet pour la finale, où il a reflé l'or, en dominant le Sénégalais Abdoulaye Sy.

Toujours chez les messieurs, Waïl Ezzine a été reversé dans la poule "D" des moins de 66 kg, où il a commencé par dominer le Sénégalais NDiaga Diagne, puis le Libyen Abdulati Abushagur pour se qualifier en demi-finale, où il dominé le Mozambicain Kevin Lefort, arrachant ainsi son billet pour la finale, dont il est sorti vainqueur face au Britannique Gregg Varey.

Les cinq autres judokas algériens engagés ce samedi ont été moins chanceux, à commencer par Mecerem Hadjer et Faïza Aïssahine qui ont été éliminées dès leur premier combat.

Engagée chez les moins de 48 kg, Mecerem s'est inclinée contre la Mauricienne Priscilla Morand, alors qu'Aïssahine a été engagée chez les moins de 52 kg et a été sortie par la Russe Olga Gagarina.

De son côté, Rayane Moudjed qui a été reversée dans la poule "C" des moins de 48 kg a fait un peu mieux Mecerem, puisqu'elle a commencé par remporter son premier combat contre la Sénégalaise Aïcha Diop (Ippon après seulement 29 secondes) avant de s'incliner au deuxième tour, par Waza-ari contre la Marocaine Aziza Chakir.

De son côté, Meriem Moussa a été reversée dans la poule "B" des moins de 52 kg, et elle a commencé par dominer la Sénégalaise Aminata Goudiaby, puis l'Ivoirienne Salimata Fofana pour aller en demi-finale où elle s'est inclinée contre la Guinéenne Taciana Cesar.

Belkadi Amina a été a été exemptée du premier tour dans la poule "A" des moins de 63 kg. Elle a donc effectué son entrée en lice directement au deuxième tour, où il lui a suffit de dominer la Nigériane Ekuta Enku pour se qualifier en demi-finale, où elle s'est malheureusement inclinée contre l'Italienne Nadia Simeoli.

Les sept autres judokas algériens engagés dans cette compétition (cinq messieurs et deux dames) feront leur entrée en lice dimanche, lors de la deuxième journée.

Il s'agit d'Imad-Eddine Cherrouk (-81 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Lyès Bouyacoub (-100 kg), Mohamed Sofiane Belrekaâ (+100 kg) et Mohamed El Mahdi Lili (+100 kg) chez les messieurs, ainsi que Kaouthar Ouallal (-78 kg) et Sonia Asselah (+78 kg) chez les dames.

Au total, 124 judokas (63 messieurs et 61 dames), représentant 32 nations participent à cette compétition, selon les organisateurs.

Avec 26 athlètes engagés (15 messieurs et 11 dames), le Sénégal est le pays le mieux représenté dans ce tournoi, qui enregistre la participation de plusieurs nations européennes, américaines et sud-américaines, notamment, l'Italie, le Portugal, la Russie, la Slovénie, la France, l'Irlande, la Grande Bretagne, les Etats-Unis, l'Argentine et l'Uruguay.

Judo / Open africain 2019 de Dakar : les Algériens Rebahi et Ezzine en or
  Publié le : samedi, 16 novembre 2019 19:21     Catégorie : Sport     Lu : 5 foi (s)   Partagez