Athlétisme / Mondiaux-2019: l'Afrique décroche 27 médailles dont 9 en or

Publié le : lundi, 07 octobre 2019 16:44
Le podium du marathon composé de trois africains / Photo: AFP
Le podium du marathon composé de trois africains / Photo: AFP

DOHA - Les athlètes africains ont remporté 27 médailles dont 9 en or lors des Championnats du monde d'athlétisme-2019 organisés du 27 septembre au 6 octobre à Doha (Qatar), une moisson moins bonne qu'à Londres-2017.

Au Qatar, neuf pays africains dont l'Algérie ont remporté des médailles. C’est un nouveau record aux Championnats du monde. Et c’est la principale bonne nouvelle de cette édition 2019 pour l’athlétisme africain. Car la moisson de médailles à Doha a été moins bonne qu’à Londres en 2017 et encore moins prolifique qu’en 2015 à Pékin.

Le Kenya, 2e mondial derrière les USA, reste incontestablement la nation africaine N.1 avec 5 or, 2 argent et 4 bronze, devant  l'Ethiopie (5e) avec 8 médailles dont 2 dorées. L’Ouganda (2 sacres) a complété la récolte est-africaine.

L'Algérie, dont la dernière médaille aux Championnats du monde d'athlétisme remontait à 2003 à Paris grâce à Aïssa Djabir Saïd-Guerni (or sur 800 m), s'est remise une nouvelle fois au talent de Taoufik Makhloufi, sacré vice-champion du monde du 1500 m, une première pour cet athlète qui avait raté de justesse le podium en 2015 à Pékin.


Lire aussi: Athlétisme/Mondiaux-2019 : médaille d'argent pour Makhloufi sur 1500 mètres


Avec cette médaille de Makhloufi, l'Algérie prend la quatrième place au niveau africain à Doha.

L'Afrique du Sud, qui avait fini 3e en 2017 (6 podiums dont 3 titres), a achevé sa quinzaine qatarie avec un zéro pointé. Une première depuis 2007.

De son côté, l’athlétisme nigérian a une nouvelle fois donné une image très contrastée, malgré son premier podium (du bronze pour Ese Brume en longueur) depuis 2013. Après des Championnats d’Afrique 2018 catastrophiques à Asaba, la Fédération nigériane a encore démontré que l’organisation n’était pas son point fort. Elle a inscrit contre leur gré, sur 100 m, deux de ses figures de proue : Blessing Okagbare et Divine Oduduru. Résultat : les deux sprinteurs ont failli être disqualifiés pour le 200 m car ils ne s’étaient pas présentés au départ du 100. Ils ont finalement pu concourir, mais ont raté leurs courses. Du beau potentiel encore gâché.

 

 

Liste des pays africains médaillés à Doha :

 

1- Kenya : 5 or, 2 argent, 4 bronze  

2- Ethiopie: 2 or, 5 argent, 1 bronze

3- Ouganda: 2 or, 0 argent, 0 bronze

4- Algérie: 0 or, 1 argent, 0 bronze

5- Burkina Faso: 0 or, 0 argent, 1 bronze

6- Côte d'Ivoire: 0 or, 0 argent, 1 bronze

7- Maroc: 0 or, 0 argent, 1 bronze

8- Namibie: 0 or, 0 argent, 1 bronze

9- Nigeria: 0 or, 0 argent, 1 bronze.

Athlétisme / Mondiaux-2019: l'Afrique décroche 27 médailles dont 9 en or
  Publié le : lundi, 07 octobre 2019 16:44     Catégorie : Sport     Lu : 11 foi (s)   Partagez