Football : "Oran produira d’autres Belaïli et Bounedjah si on lui donne plus de moyens"  

Publié le : mercredi, 24 juillet 2019 12:59   Lu : 2 fois
Football : "Oran produira d’autres Belaïli et Bounedjah si on lui donne plus de moyens"   

ORAN - L’ancien champion d’Afrique avec la sélection algérienne de football 1990, Si Tahar Cherif El Ouezzani, a estimé qu’Oran a besoin de moyens pour produire d’autres joueurs de la trempe de Bounedjah et Belaïli.

Ces deux enfants de la ville ont contribué grandement au deuxième trophée continental remporté par l’Algérie lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019) clôturée vendredi dernier au Caire.

"Bounedjah et Belaïli, qui ont réalisé une très bonne CAN, ont prouvé qu’Oran produit toujours des joueurs de talent, exactement comme dans le passé, sauf que depuis plusieurs années, elle commence à marquer le pas à cause des moyens dérisoires dont disposent les clubs locaux et à tous les niveaux", a déploré Cherif El Ouezzani dans une déclaration à l’APS.

Actuel entraineur et directeur général du MC Oran, Cherif El Ouezzani, ainsi que son ancien coéquipier en équipe nationale, Ali Benhalima, étaient également les représentants de la capitale de l’Ouest du pays, lors de la CAN-1990 organisée en Algérie, et qui avait vu le pays s’offrir son premier trophée continental dans la discipline.


Lire aussi: CAN 2019: Bounedjah et Belaïli honorés par le wali d’Oran


"Le football en particulier et le sport en général à Oran souffrent le martyre, ce qui conduit la plupart des bons joueurs et athlètes à quitter les clubs locaux pour aller monnayer leurs talents ailleurs.

Nous souhaitons plus de considération à l’avenir", a-t-il espéré.

Il a notamment insisté sur la nécessité d’affilier les clubs phares de la wilaya, aussi bien en football que dans d’autres sports, à des "entreprises économiques publiques, comme c’est le cas pour certaines formations de l’élite".

"Prenez l’exemple du MCO où nous avons eu toutes les peines du monde pour démarrer les préparatifs de la nouvelle saison, alors qu’à l’ASM Oran la situation est encore plus délicate. Si on veut doter les équipes nationales de joueurs de la valeur de Bounedjah et Belaïli, on doit accorder plus de moyens au sport oranais car il recèle énormément de talents", a-t-il conseillé.

Le coach mouloudéen a étayé ses dires par le "nombre important de joueurs issus d’Oran qui font les beaux jours d’autres clubs algériens", a-t-il dit, ajoutant qu’elles sont aussi "nombreuses les formations locales à faire leurs "emplettes" dans les catégories jeunes mêmes des équipes oranaises, et ce, dans toutes les disciplines pratiquement".

 

Football : "Oran produira d’autres Belaïli et Bounedjah si on lui donne plus de moyens"  
  Publié le : mercredi, 24 juillet 2019 12:59     Catégorie : Sport     Lu : 2 foi (s)   Partagez