Paris envahie par des centaines de supporters algériens après la qualification des Verts aux demi-finales

Publié le : vendredi, 12 juillet 2019 16:27   Lu : 7 fois

PARIS - La capitale française a été envahie jeudi par des centaines de supporters algériens après la qualification de l'équipe nationale de football pour les demi-finales de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2019) qui se déroule en Egypte.

Affluant par petits groupes vers l'avenue des Champs-Elysées, les rangs des supporters grossissaient à fur et à mesure qu'ils arrivaient des différents quartiers de Paris et de la banlieue, alors que d'autres ont préféré exprimer leur joie à Chatelet, Ménilmontant et Barbès ou sur le parvis de l'Institut du monde arabe (IMA) qui programme, depuis le début de la CAN, la diffusion des matchs.

Mais le gros de la troupe a investi la plus belle avenue du monde avec des Klaxons de voitures et scooters qui défilaient arborant des drapeaux, où un imposant dispositif sécuritaire a été déployé avant même la fin du match de l'Algérie contre la Côte d'Ivoire qui s'est soldé par la victoire des Verts aux tirs au but.

Les supporters algériens ont créé une ambiance festive que beaucoup de personnes, notamment les touristes, n'ont pas l'habitude de voir en plein cœur de Paris. Drapeaux algériens, fumigènes, pétards, Klaxons, chants et danses étaient au menu de cette fête à laquelle les Parisiens doivent s'habituer si l'Algérie parvient à se qualifier en finale de la CAN.

Les inconditionnels des "Fennecs" se sont organisés pour voir le match contre les "Eléphants" : à la maison, dans des bistrots ou par groupe autour d'un smartphone.

Des feux d'artifices ont été lancés et plusieurs bouchons, causés par les cortèges, ont été constatés au niveau de l'avenue des Champs-Elysées.

Plusieurs groupes de supporters tunisiens ont rejoint la fête après la victoire de leur équipe nationale face à Madagascar.

Cependant, cette fête a été émaillée de quelques heurts avec les forces de l'ordre qui interdisent aux supporters de se rapprocher de l'arc de Triomphe bien gardé par un imposant dispositif.

Des médias ont rapporté que des policiers ont été la cible de projectiles lancés par des individus. Selon BFM-TV, les services de sécurité ont interpellé 23 personnes, mais des vidéos sur les réseaux sociaux ont montré des scènes de violences policières, comme celle la vidéo qui un policier de la Brigade anti-criminalité (BAC), en civil, se servir de sa matraque pour briser les feux arrières d'un scooter ou celle d'un policier qui asperge de gaz lacrymogène un homme, à quelques centimètres seulement de son visage.

Paris envahie par des centaines de supporters algériens après la qualification des Verts aux demi-finales
  Publié le : vendredi, 12 juillet 2019 16:27     Catégorie : Sport     Lu : 7 foi (s)   Partagez